Métropole de Lyon Une expérimentation pour gonfler la capacité des stations Velo’v

Sur cette photo prise au niveau d’une station Velo’v à la Part-Dieu, on remarque bien la mise ne place des vélos en supercapacité.  Photo Progrès /JCDecaux
Sur cette photo prise au niveau d’une station Velo’v à la Part-Dieu, on remarque bien la mise ne place des vélos en supercapacité.  Photo Progrès /JCDecaux

Depuis début octobre, JCDecaux mène, en partenariat avec la Métropole de Lyon, une expérimentation baptisée supercapacité sur 6 stations situées dans les quartiers de Gerland, La Part-Dieu à Lyon et la Doua à Villeurbanne.

Pour éviter l’anarchie et une mauvaise occupation de l’espace public contraint, ce sont les équipes de régulation de JCDecaux qui ont la charge d’aligner chaque matin la surcapacité des vélos dans les stations expérimentées. L’idée est de multiplier par 3 ou 4 l’approvisionnement en vélos des stations sans devoir créer de nouvelles bornes.

Éviter la saturation pendulaire

Cette expérimentation concerne six stations situées dans des secteurs à forts déplacements pendulaires dans les quartiers de Gerland et la Part-Dieu à Lyon et la Doua à Villeurbanne. « L’objectif est de permettre à un maximum de monde de profiter des Velo’v le matin et de repartir le soir en évitant la saturation pendulaire », explique au Progrès Raynald Boidin, directeur d’exploitation Velo’v.

Dans la même philosophie, à l’occasion Run In Lyon en octobre dernier, JCDecaux avait mis à disposition des coureurs une station temporaire de très grande capacité leur permettant de venir et de repartir de la zone de départ/arrivée en Vélo‘V sans contrainte. Les premiers retours sont encourageants. « Il n’y a pas d’anarchie dans les secteurs concernés. On repousse juste les limites. Nous tirerons avec la métropole un bilan de l’expérimentation pour savoir si l’on peut déployer cette solution à d’autres secteurs », précise Raynald Boidin.

Cette gestion permet d’économiser l’installation de nouveaux points d’ancrages tout en apportant un meilleur service. Le travail des équipes de régulation de JCDecaux est aussi de récupérer les Velo’v pour éviter qu’ils se retrouvent dans la nature durant la nuit afin de limiter les vols et dégradations.

Pour débloquer un vélo, il suffit de sélectionner son numéro sur la borne ou sur son application. Le bon plan de cette expérimentation, c’est quand vous choisissez un vélo en surpercapacité, cela vous rapporte 20 rewards (des crédits fidélités) avec la possibilité de prendre un second vélo ou de réserver un vélo 15 minutes à l’avance sur un point d’accroche pour une prochaine utilisation.

Damien LEPETITGALAND

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?