Lyon 2e Téléphérique : à Perrache, des habitants plutôt hostiles

Les premiers avis récoltés laisseraient penser que les habitants du 2 e sont plutôt hostiles au téléphérique.  Photo Progrès /Tatiana VAZQUEZ
Les premiers avis récoltés laisseraient penser que les habitants du 2 e sont plutôt hostiles au téléphérique.  Photo Progrès /Tatiana VAZQUEZ

Le maire du 2e arrondissement vient de lancer une consultation sur le projet de téléphérique entre Francheville et Lyon.

Parce que l’enquête lancée par le Sytral dans le cadre de la concertation sur le téléphérique entre Francheville et Lyon s’adresse à tous les habitants de la Métropole, qu’ils soient ou non concernés par le projet, sans distinction, non plus, entre les utilisateurs et les riverains du projet, le maire du 2e arrondissement, Pierre Oliver a lancé sa propre consultation sur le sujet.

Jusqu’au 20 octobre, il s’attache à recueillir le sentiment des habitants de son arrondissement « particulièrement concernés par les tracés proposés et les infrastructures nécessaires (pylônes, cabines) ». Survol des zones résidentielles et de bâtiments classés, coût, pollution sonore, expropriations…

Le maire LR espère pouvoir apporter « une autre vision : d’un côté, il y aura la vision métropolitaine avec les arguments des utilisateurs et nous, on donnera le sentiment des riverains sur le sujet. » Tractages sur les marchés, à la sortie des écoles, boîtage… L’élu espère récolter 10 000 réponses, comment autant d’habitants entre Carnot et Confluence. Les premiers avis récoltés laisseraient penser que le « contre le téléphérique » va l’emporter dans ce secteur.

Votre opinion ?

Les commentaires sont clos.