Lyon 6e L’immeuble en décrépitude du 293 cours Lafayette va être réhabilité

Cet immeuble présente un état d’insalubrité depuis plus de 10 ans.    Photo Progrès /Christian SALISSON
Cet immeuble présente un état d’insalubrité depuis plus de 10 ans.  Photo Progrès /Christian SALISSON

Depuis plus de 10 ans, un immeuble situé cours Lafayette défigure le groupe d’habitations qui l’entoure. Les passants sur le trottoir essaient de l’éviter ou accélèrent le pas en passant devant. Douze petits logements sociaux vont y être créés d’ici à 2023.

Lorsque les riverains ont vu apparaître, fin août, un permis de construire annonçant une réhabilitation de l’immeuble du 293, cours Lafayette (6e), dans le quartier, beaucoup ont poussé un ouf de soulagement.

Grand Lyon Habitat (GLH) s’est en effet porté acquéreur des lieux dans le cadre des objectifs du Programme local de l’habitat qui prévoit notamment de poursuivre le développement de l’offre de logement social sur les communes ou arrondissement qui en comptent peu.

Les services de GLH indiquent que « cet immeuble fera l’objet d’une complète restructuration, en vue de créer 12 petits logements sociaux : neuf T1 bis, d’une surface habitable comprise entre 20 et 25 m² et trois T2 d’une surface habitable d’environ 28 m². En outre, les locaux commerciaux seront conservés dans leur destination, sans toutefois que GLH connaisse la nature des activités qui y seront développées ».

Des travaux de rénovation importants

« Le bâtiment fera l’objet de travaux d’isolation par l’extérieur et d’un ravalement de façade. Les menuiseries et occultations seront remplacées et la toiture, ainsi que la charpente, seront reprises partiellement et les combles seront isolés. Les planchers seront consolidés et parmi les autres travaux, l’isolation acoustique entre les logements sera mise à niveau, une ventilation mécanique sera installée, de même, évidemment, que le chauffage et une production d’eau chaude électrique », précise encore GLH.

« Les travaux seront réalisés en site vide, dès que les quelques occupants actuels auront été relogés. Ce qui, sous cette réserve, devrait permettre un démarrage du chantier au cours du premier trimestre 2022 et une fin des travaux pour début 2023 ».

De notre correspondant Christian SALISSON

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?