Villeurbanne Groupe scolaire Simone-Veil : la première pierre a été posée

Le groupe scolaire Simone-Veil sera au cœur du nouveau quartier Villeurbanne La Soie. De nouvelles classes et une crèche feront partie de ce nouvel équipement prévu pour la rentrée 2023.  Photo Progrès /N. P. V.
Le groupe scolaire Simone-Veil sera au cœur du nouveau quartier Villeurbanne La Soie. De nouvelles classes et une crèche feront partie de ce nouvel équipement prévu pour la rentrée 2023.  Photo Progrès /N. P. V.

Les mutations du territoire qui deviendra le nouveau quartier Villeurbanne-La Soie, n’échappent pas aux regards des passants et des habitants. L’ambitieux projet L’Autre Soie, à la jonction de Vaulx-en-Velin et de Villeurbanne, promet de réconcilier patrimoine et urbanisme, mêlant de nouveaux logements, bureaux, espaces publics et équipements. Dans le cadre de la ZAC de La Soie, le groupe scolaire Simone-Veil, aura une place centrale.

Un projet estimé en 13 M€

Composé de 25 classes et d’une crèche de 42 berceaux, cet équipement scolaire situé à l’angle de la rue Willy-Brandt et à côté du parc Jorge-Semprun, ouvrira à la rentrée 2023. La première pierre a été officiellement posée ce mercredi par les élus lors d’un petit événement en plein milieu des travaux commencés en février et qui doivent se terminer en mai 1923. Le maire, Cédric Van Styvendael, et l’adjointe à l’éducation, Sonia Tron, étaient présents, entourés des élèves de l’école provisoire Simone-Veil. « Cette future école sera bientôt le nouveau cœur du quartier », a qualifié Sonia Tron.

En plus des classes et de la crèche, un restaurant et un parvis aménagé devant le groupe scolaire, feront aussi partis de la structure au budget estimé à 13 millions d’euros financé par la Ville.

L’artiste Pauline Guerrier est à la conception du projet, aux côtés des architectes, les agences Tangram et Tavella. Pensé comme une « œuvre d’art habitable », le projet de l’école a comme force sa façade composée de briques, perpétuant l’histoire industrielle du site, formant un graphisme arborescent original avec des jeux d’ombre et de lumière.

Le volume le plus haut, sur quatre étages, va créer un signal fort à l’échelle du quartier. Certains retraits de façades laisseront place à des patios arborés et à des jardins suspendus. La cour intérieure proposera des espaces dédiés à différentes activités avec un parcours éducatif qui permettra de développer la motricité, d’initier les enfants à l’écologie et de solliciter l’imaginaire. Des terrains de sport et des pistes d’athlétisme seront installés sur les cours des étages supérieurs.

De notre correspondante, Nilo PAREJO VIEIRA

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?