Caluire/Plateau nord Plan Vélo : quels sont les aménagements envisagés

Des aides à l’achat et des ateliers sur le thème de la circulation en milieu urbain font partie   des mesures prévues pour encourager la pratique du vélo.  Photo Progrès /Sylvie SILVESTRE
Des aides à l’achat et des ateliers sur le thème de la circulation en milieu urbain font partie des mesures prévues pour encourager la pratique du vélo.  Photo Progrès /Sylvie SILVESTRE

Assurer un maillage complet du secteur et permettre aux usagers de préférer le vélo à la voiture : voilà l’objectif du Plan vélo. Des aménagements sont prévus, ainsi que des stages de sensibilisation en milieu urbain.

En lien avec le projet métropolitain d’Anneau Bleu (lire par ailleurs), la ville de Caluire et ses partenaires du Plateau Nord Sathonay-Camp et Rillieux-la-Pape, prévoient un important Plan vélo pour l’avenir.

L’objectif est d’assurer un maillage complet du secteur permettant la continuité des liaisons nord-sud et est-ouest. Les mobilités douces doivent se montrer supérieures à l’usage de la voiture individuelle sur le plan fonctionnel : fluidité, économie de temps, absence de rupture dans les parcours, sans oublier la sécurité par des aménagements adaptés.

Des réaménagements sont envisagés : suppression de l’autopont Poincaré, réfection de la voirie et piste cyclable Chemin Petit et rue Coste, requalification de l’avenue De Gaulle et de la rue Lassagne, élargissement de la rue de l’Oratoire, aménagements des abords du futur lycée dans le secteur Marc-Sangnier et avenue Beauséjour-Voie Verte.

Un accompagnement est prévu pour favoriser le retour à la pratique du deux-roues, via des stages de sensibilisation aux conditions de circulation en milieu urbain… Et pour en réduire le coût, des aides à l’acquisition (ou à l’adaptation) de vélos à assistance électrique seront proposées.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?