Lyon Lyon dans le top 10 des villes où l’immobilier flambe le plus

Une offre qui se raréfie contribue à l’augmentation des prix immobiliers à Lyon.  Photo Progrès /Maxime JEGAT
Une offre qui se raréfie contribue à l’augmentation des prix immobiliers à Lyon. Photo Progrès /Maxime JEGAT

Avec une hausse de 11,8 % des prix immobiliers en 2020, Lyon se classe 8e  du baromètre annuel LPI-Se Loger. Un classement des villes de plus de 100 000 habitants dominé cette année par Mulhouse.

Après avoir franchi le cap des 5 000 € du mètre carré, en moyenne, l’an dernier, devenant ainsi la ville la plus chère de province, la pression immobilière ne fléchit pas à Lyon où il devient toujours plus difficile de se loger. Malgré les confinements et la crise économique qui auront marqué cette année, 2020 restera un cru encore exceptionnel pour les prix des transactions.

Avec une offre qui se raréfie , il faut désormais compter sur 5 652 € le mètre carré en moyenne, contre 5 065 € fin 2019. +11,8 % plus cher en 2020, une hausse qui classe une nouvelle fois la capitale des Gaules dans le top 10 des villes de plus de 100 000 habitants où le prix de l’immobilier grimpe le plus, selon le baromètre annuel délivré par LPI-Se Loger.

Une tendance à la hausse généralisée

Lyon n’est cependant pas la ville où la tendance est la plus forte, le classement étant dominé cette année par des agglomérations moins peuplées où le taux a littéralement explosé : Mulhouse (+16,5 %), Angers (+16,4 %) et Limoges (+16,4 %). Doit-on y voir un effet du confinement et du télétravail ?

À savoir que si Lyon caracole dans le peloton de tête, l’ensemble des villes françaises a vu ses prix augmenter en 2020, avec une moyenne de 3 930 € le mètre carré, soit une hausse globale de 6,3 %.

C.O.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?