Caluire-et-Cuire Bientôt des pistes cyclables dans les secteurs Saint-Clair et Poincaré

La Métropole de Lyon s’engage à aménager, sous six semaines, les voies cyclables dans le secteur Saint-Clair à Caluire et entre le pont Poincaré et le boulevard Stalingrad. C’est là, qu’un accident avait coûté la vie à un cycliste en décembre dernier. Photo Jacques FONTES
La Métropole de Lyon s’engage à aménager, sous six semaines, les voies cyclables dans le secteur Saint-Clair à Caluire et entre le pont Poincaré et le boulevard Stalingrad. C’est là, qu’un accident avait coûté la vie à un cycliste en décembre dernier. Photo Jacques FONTES

L’association « La ville à vélo » organisait, jeudi 24 septembre, un rassemblement sur le pont Raymond Poincaré pour protester contre le retard des aménagements cyclables sécurisés sur l’axe nord entre Val de Saône et la Part-Dieu.

Les services de la Métropole de Lyon travaillent à une solution d’aménagement provisoire, mais sécurisée, dans les six semaines pour permettre aux nombreux cyclistes qui l’empruntent de circuler en toute tranquillité.

 

Dans ce secteur incluant le quartier Saint-Clair à Caluire et l’axe pont Poincaré-boulevard Stalingrad, des aménagements cyclables avaient été annoncés en mai sans que les travaux ne soient mis en œuvre.

Ce secteur est pourtant connu depuis longtemps comme étant dangereux -un cycliste y avait trouvé la mort en décembre dernier – et nécessite des aménagements urgents pour le sécuriser.

Le nouvel exécutif métropolitain, en liaison étroite avec la Ville de Caluire, qui avait signalé ce point noir à la Métropole il y a déjà plusieurs années, a demandé à ce qu’une solution provisoire mais parfaitement sécurisée soit mise en place très rapidement avant de lancer des études pour un aménagement pérenne.

Des travaux de sécurisation vont donc être engagés sur le terrain prochainement pour que ce secteur soit sécurisé au plus tard dans six semaines. C’est ce qu’avait annoncé Fabien Bagnon, le Monsieur Vélo de la Métropole aux associations de cyclistes qu’il avait rencontrée la semaine dernière sur le site accidentogène.

Dans une volonté de concertation avec les usagers, La Métropole de Lyon et la ville de Caluire vont recevoir les représentants de la Ville à vélo rapidement.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?