Lyon 3e Parking des Halles : l’aménagement du toit terrasse annulé par la justice

La plateforme de « l’escargot », l’hélicoïdal parking des Halles.  Photo Progrès /Maxime JEGAT
La plateforme de « l’escargot », l’hélicoïdal parking des Halles. Photo Progrès /Maxime JEGAT

Ils sont contre, tout contre. Eux, ce sont des habitants de l’une de deux barres Zumbrunnen à la Part-Dieu (Lyon, 3e) qui ont attaqué devant le tribunal administratif les deux permis de construire délivrés par la ville de Lyon en 2016 et 2017 visant à aménager le toit terrasse du parking des Halles. Sur la plateforme de « l’escargot », une buvette a pris place ainsi qu’un petit jardin paysager. Le tout, dans un jaune pétard, signature de l’artiste Mengzhi Zheng.

Il manque… une place de parking

Alors, si les riverains ont perdu en première instance, la cour administrative d’appel vient de leur donner raison en annulant les deux permis. Un seul argument a fait mouche : l’absence de… place de parking dédié à la buvette de 18 m², alors que la condition est exigée par le plan local d’urbanisme. Un comble alors que l’aménagement coiffe le parc de stationnement Lyon Parc Auto (LPA) de 450 emplacements !

A l’inverse, les magistrats ont considéré que le nouveau toit terrasse s’insérait dans son environnement, compte tenu de « l’hétérogénéité architecturale du quartier » ou que les petits arbres implantés dans des bacs n’aggravent pas le risque d’incendie ni ne risquent de tomber sur la voie publique. Mais les riverains n’ont remporté qu’une victoire à la Pyrrhus. La cour administrative d’appel octroie en effet quatre mois à LPA pour « régulariser son projet » en gelant une place de stationnement dans le parking…

S. M.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?