Transports Davantage de trains Lyon-Nantes en 2022

Le cahier des charges transmis par le ministère demande d’augmenter l’offre Lyon-Nantes à trois allers-retours quotidiens. Photo illustration  Julio PELAEZ
Le cahier des charges transmis par le ministère demande d’augmenter l’offre Lyon-Nantes à trois allers-retours quotidiens. Photo illustration Julio PELAEZ

La SNCF et son concurrent Transdev l'ont fait savoir : ils sont candidats pour exploiter les lignes Intercités Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux.

Lundi 27 juillet, le ministère de la Transition écologique a indiqué avoir transmis le cahier des charges aux candidats retenus pour exploiter les lignes Intercités (rebaptisées “trains d’équilibre du territoire”) Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux.

Ces deux lignes, lourdement déficitaires, dont l’État est l’autorité régulatrice, sont ouvertes à la concurrence à partir de 2022 pour une durée de dix ans (à la suite de la réforme ferroviaire promulguée en juin 2019 ).

La SNCF et Transdev candidats

Le cahier des charges prévoit une amélioration du service ferroviaire, avec notamment trois allers-retours quotidiens entre Nantes et Lyon (contre deux actuellement).

Les opérateurs présélectionnés peuvent désormais présenter leurs propositions sur la base de ce cahier des charges. Le démarrage de l’exploitation par le nouveau titulaire du contrat est prévu dans le courant de l’année 2022.

Notons que la SNCF, actuel exploitant des deux lignes, et son concurrent Transdev, avaient fait savoir qu’ils étaient candidats.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?