Transports Abonnement multimodal, parkings vélos, remboursement : le plan de LPA pour le déconfinement

Le parking LPA Hôtel de Ville Terreaux à Lyon.  Photo Progrès /Maxime JEGAT
Le parking LPA Hôtel de Ville Terreaux à Lyon. Photo Progrès /Maxime JEGAT
Photo Progrès /Maxime JEGAT
Photo Progrès /Maxime JEGAT
Photo Progrès/DR
Photo Progrès/DR
Photo Progrès/DR
Photo Progrès/DR
Le parking LPA Hôtel de Ville Terreaux à Lyon.  Photo Progrès /Maxime JEGAT Photo Progrès /Maxime JEGAT Photo Progrès/DR Photo Progrès/DR

Louis Pelaez, PDG de Lyon Parc Auto, a fait le point sur la situation dans les parcs de stationnement et annoncé plusieurs nouveautés.

L’activité reprend progressivement

Pendant le confinement, LPA, qui gère 35 parkings dans l’agglomération (20 820 places voitures, 1 159 places vélos et 1 013 places motos), a connu un effondrement de son activité. « Nous avons toujours continué de fonctionner même si nous avions 200 à 300 passages horaires contre 12 à 13 000 habituellement », indique Louis Pelaez. Depuis lundi, et même un peu depuis la semaine dernière, la fréquentation a légèrement repris. Après 500 passages horaires le 4 mai, 3 700 passages ont été comptabilisés le 11 mai, soit 35 % de l’activité habituelle (10 200 en 2019 à la même date). Une activité qui se concentre essentiellement sur la Presqu’île.

En cette période, LPA assure le nettoyage de ses parcs. Du gel hydroalcoolique sera prochainement mis à disposition des clients dans les halls d’accès.

Autopartage : les Citiz et Yea ! à nouveau disponibles

Fermés depuis le 17 mars dernier, à l’exception des demandes exceptionnelles (soignants, aidants…), les services de location de voitures en libre-service Citiz et Yea ! sont de nouveau accessibles depuis lundi (285 locations sur la journée). 50 Citiz et 50 Yea ! sont disponibles. Sur la question du nettoyage de ces véhicules partagés, Louis Pelaez a indiqué que le nettoyage intérieur serait plus fréquent de la part des équipes d’entretien, qu’il y aurait une plage de non-location d’une heure entre deux clients, et que du gel et des lingettes seront disponibles dans les Yea !.

 Louis Pelaez, directeur de Lyon Parc auto. Photo archives Progrès /Pierre Augros
Louis Pelaez, directeur de Lyon Parc auto. Photo archives Progrès /Pierre Augros

Abonnements illimités : un remboursement « éthique » du mois d’avril

Pendant le confinement, les abonnés domicile étaient présents à 70 % dans les parcs et les abonnés illimités, souvent des commerçants, restaurateurs, seulement 30 %. Face à ce constat, LPA a choisi de faire un geste et Louis Pelaez évoque un remboursement « éthique ». LPA s’engage à ne pas facturer au mois d’avril les professionnels qui n’ont pas pu utiliser leur abonnement « illimité ». Pour ceux qui sont restés dans les parcs moins de 100 heures, le remboursement sera de 50 %. Si votre véhicule est resté plus de 100 heures dans le parc, il n’y aura pas de remboursement.

Un abonnement intermodal dans deux parcs lyonnais

LPA propose une offre innovante pour accompagner le déconfinement. Dans les parcs Tony Garnier et P0 de la Cité Internationale, un quota d’abonnements (200 sur P0 et 100 sur Tony Garnier) est proposé au tarif mensuel de 50 euros (contre 148 et 178 euros habituellement) et est accompagné d’un tarif promotionnel pour l’utilisation d’une trottinette électrique pour « le dernier kilomètre ». « L’objectif est de limiter la circulation dans le centre », indique Louis Pelaez, qui a travaillé sur ce sujet avec la Ville de Lyon.

L’offre est mise en place dans un premier temps jusqu’à la fin juin et accessible uniquement aux nouveaux abonnés Reste à faire la même chose avec JC Decaux et ses Velo’v.

Un parking vélo a vu le jour à Saint-Jean

Depuis ce mardi matin, LPA a mis en place un parc à vélos sécurisé sur le parking Saint-Jean (Lyon 5e), juste en face des 24 colonnes, pour accompagner le recours aux modes doux en cette période. 40 places sont disponibles gratuitement sous l’œil d’un agent LPA, présent de 8 h à 18 heures. D’autres lieux sont à l’étude : Bellecour, République, Terreaux, Part Dieu…

 

Chantiers : Saint-Antoine et Béraudier ont repris

Trois grands chantiers de LPA ont été impactés par la crise sanitaire. Au Parc Saint-Antoine, comme nous l’indiquions , l’activité a repris le 27 avril dernier avec la reprise des travaux de terrassement, qui devrait être terminé fin mai. Sur ce chantier maintes fois rallongé, Louis Pelaez indique « qu’un nouveau planning sera établi début juin » et évoque toujours une livraison « pour le second semestre 2020 ».

Au parc Béraudier, l’activité de Vinci a repris le 20 avril. Enfin, au parc Antonin Poncet, les travaux de rénovation des niveaux 4 et 5 reprendront le 18 mai. « En revanche, les travaux de création de l’ascenseur dans le Clocher de la Charité ne pourront pas être réalisés en parallèle des travaux de rénovation, comme le prévoyait le planning initial. Un nouveau planning est en cours d’établissement », précise LPA.

 Sur le chantier du parking Saint-Antoine (770 places sur les quais de Saône).   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Sur le chantier du parking Saint-Antoine (770 places sur les quais de Saône).   Photo Progrès /Joel PHILIPPON

Drive producteurs : LPA réfléchit à l’après

Pendant le confinement, LPA avait mis en place le 1er  avril un drive producteurs au parc Saint-Antoine. Une initiative qui avait fonctionné, contrairement aux tentatives plus mitigées à Saint-Jean ou Villette. Plus de 400 paniers hebdomadaires ont ainsi été commandés. Ce drive, qui s’est ouvert aux piétons, se poursuivra dans les semaines à venir. « Et peut-être même après le déconfinement total. Nous y réfléchissons », explique Louis Pelaez.

Cordeliers : le robot Mob Energy déployé à la fin de l’été

Enfin, Louis Pelaez a annoncé que le dispositif Mob-Energy serait déployé à la fin de l’été au parc Cordeliers. La start-up initiée en 2018 et hébergée par le Lab LPA offre une alternative à la recharge des véhicules électriques. Sans borne, avec un robot. Ce dernier se déplace de voiture en voiture, se raccorde sous les véhicules, et délivre 10 kWh en trente minutes, soit environ 60 à 80 km d’autonomie.

Jean-Philippe CAVAILLEZ

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?