DÉPLACEMENTS Hausse du vandalisme: JCDecaux doit remettre en service ses vieux Vélo'v

Photo d’illustration Progrès /Jérôme GALLO
Photo d’illustration Progrès /Jérôme GALLO

1 200. C’est le nombre de Vélo’v à réparer sur un parc global de 4 000 appareils. Le constat est alarmant pour la Métropole de Lyon, qui annonce qu’une telle vague de vandalisme n’a jamais été observée. Raison pour laquelle une mesure exceptionnelle a été prise.

Depuis le 24 juin, 1 000 Vélo’v de la précédente génération, utilisés jusqu’en juillet 2018, sont progressivement réintroduits le temps de remettre en circulation l’ensemble des Vélo’v.

Une appli pour signaler tout vandalisme

Les équipes de JCDecaux ont ainsi été renforcées pour assurer la récupération et la remise en état des Vélo’v, avec la mobilisation d’une vingtaine de mécaniciens supplémentaires.

Les usagers sont invités, via l’application Toodego, à signaler tout Vélo’v manifestement abandonné et vandalisé, afin que JCDecaux le récupère au plus vite pour le réparer et le remettre en circulation.

Outre les dépôts de plainte systématiques, des mesures d’urgence ont été prises pour enrayer cette délinquance : la fermeture ponctuelle des stations les plus vandalisées ; les béquilles des Vélo’v, souvent utilisées pour le décrochage sauvage des vélos, ont été temporairement retirées ; la flotte a déjà été partiellement complétée par l’approvisionnement en anticipation de Vélo’v neufs.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?