Lyon Des chèvres accueillies à l’Ehpad Le Clos d’Ypres, pour le bien-être des résidents

Les chèvres sont arrivées mardi et ont été installées dans un enclos de 250 m², pour le plus grand plaisir des résidents et des membres du personnel.  Photo Progrès /Yves LE FLEM
Les chèvres sont arrivées mardi et ont été installées dans un enclos de 250 m², pour le plus grand plaisir des résidents et des membres du personnel.  Photo Progrès /Yves LE FLEM

Depuis mardi 27 juillet, deux chèvres naines ont pris possession d’une parcelle herbeuse au sein même de la maison de retraite. L’aboutissement d’un projet fédérateur et de médiation animale à visée préventive et thérapeutique.

Leur venue avait été soigneusement préparée en amont avec l’aménagement d’un enclos herbeux de 250 m², la pose d’un grillage flambant neuf et l’installation d’un abri en bois.

« La présence animale favorise la rééducation fonctionnelle »

Mardi, en début d’après-midi, c’était le jour de l’accueil. Les deux chèvres naines, une blanche, l’autre noire, sont arrivées en camion sous les regards curieux et attendris de résidents et de membres du personnel venus assister à l’événement. « Après deux années de travaux et de crise sanitaire, je souhaitais proposer un projet fédérateur à la fois pour les collaborateurs et les pensionnaires », confiait Florent Sapin, le nouveau directeur des lieux en poste depuis janvier 2021.

« La présence animale a une vertu rassurante et thérapeutique. Elle offre également pour les résidents un objectif de marche, favorisant ainsi la rééducation fonctionnelle. Ce projet intergénérationnel donnera aussi aux enfants une raison de plus pour venir rendre visite à leurs grands-parents ou arrière-grands-parents, d’autant plus que l’aménagement à proximité de l’enclos d’une aire de jeux est prévu à l’automne. », poursuivait le responsable.

L’entretien des deux chèvres – nourriture et changement de la litière – sera assuré à tour de rôle par les différents services de l’établissement, comité de direction, soins, animation et restauration.

Le directeur ne souhaite pas en rester là. D’autres projets, l’installation notamment de ruches et de jardins potagers partagés ouverts sur le quartier, sont dans les cartons.

Ehpad Le Clos d’Ypres, 70 rue d’Ypres. Lyon 4e.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?