Lyon Livraison de colis: le triporteur électrique serait-il la solution pour la zone à faibles émissions ?

Capables de transporter des charges lourdes, les triporteurs se multiplient dans le centre-ville afin de dépolluer le dernier kilomètre.  Photo/ Limes
Capables de transporter des charges lourdes, les triporteurs se multiplient dans le centre-ville afin de dépolluer le dernier kilomètre. Photo/ Limes

Avec la crise et l’explosion du e-commerce, certains consommateurs ont dû changer leurs habitudes, avec une transformation de la gestion de livraison. Le choix d’arrivage plus respectueux de l’environnement devient un argument pour les acteurs du commerce.

La logistique urbaine connaît du changement à Lyon. Avec l’explosion du e-commerce, la pandémie a mis le doigt sur le sujet déjà sensible de la livraison du dernier kilomètre. Toutefois, certaines entreprises n’ont pas attendu les bouleversements engendrés par le Covid-19 pour développer un business à impact positif.

C’est notamment le cas du partenariat démarré en 2020 entre Relais Colis et Limes, entreprise lyonnaise de livraison avec son triporteur électrique V’Limes. « Grâce au triporteur électrique V’Limes, la logistique du dernier kilomètre est facilitée et écoresponsable. À Lyon nous avons une forte clientèle et les points Relais Colis du centre-ville sont très plébiscités, nous allons d‘ailleurs en ouvrir d’autres pour répondre à la demande », explique Yoann Schummer, directeur du Hub/Agence Relais Colis de Genas.

 Le déchargement de plusieurs colis avec le triporteur. Photo Progrès /Bolat KUTLU
Le déchargement de plusieurs colis avec le triporteur. Photo Progrès /Bolat KUTLU

« Nos triporteurs peuvent passer n’importe où »

Avec une interdiction d’accès aux véhicules utilitaires Crit’Air 3 depuis le 1er janvier 2021, c’est tout un écosystème qui doit se mettre en place et pour Limes, deux triporteurs électriques et plusieurs camionnettes électriques. « Certains camions de livraison n’ont plus le droit d’entrer dans le centre-ville. Alors que nos triporteurs peuvent passer n’importe quand et n’importe où… », confie Nassim Khetar, président de Limes.

« Dans les agglomérations, la livraison à domicile représente un tiers des émissions de CO2, nous nous avons fait le choix d’être écologique », poursuit-il. Sur le mois écoulé, Limes a livré en moyenne près de 300 colis par jour répartis dans 7 Relais Colis du 6e arrondissement de Lyon.

La livraison étant de plus en plus prisée depuis le Covid-19, Relais Colis confiera à Limes d’autres arrondissements afin d’élargir l’offre de livraison écologique avec son triporteur électrique, signe que l’avenir est vert pour l’entreprise et l’écologie…

Bolat KUTLU

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?