Rhône Lyon : les bons plans d'Agathe Teyssier, mannequin aux rêves de cinéma

Capture Instagram/Agathe Teyssier Napoletano
Capture Instagram/Agathe Teyssier Napoletano
Capture Instagram/Agathe Teyssier Napoletano
Capture Instagram/Agathe Teyssier Napoletano
Capture Instagram/Agathe Teyssier Napoletano
Capture Instagram/Agathe Teyssier Napoletano
Capture Instagram/Agathe Teyssier Napoletano Capture Instagram/Agathe Teyssier Napoletano Capture Instagram/Agathe Teyssier Napoletano

Ardéchoise de naissance mais Lyonnaise depuis dix ans, Agathe Teyssier travaille avec les plus grandes marques de cosmétiques et prête son visage à de nombreuses campagnes. Son prochain but : jouer la comédie.

Capture Instagram/Agathe Teyssier Napoletano
Capture Instagram/Agathe Teyssier Napoletano

"Contrairement à ce qu'on pense, ce n'était pas un rêve pour moi de devenir mannequin." C'est vrai que lorsque l'on se penche sur la carrière d'Agathe Teyssier, on pourrait le croire tellement cela semble une évidence de la voir évoluer devant l'objectif.

Elle précise : "Je suis Ardéchoise, j'ai grandi très loin de ce milieu." Les pieds sur terre et la tête aux études, d'abord.

Mais la réalité l'a rattrapée. Une fois installée à Lyon -où elle vit toujours-, elle intègre l'agence VIP models et décroche par la suite un contrat avec L'Oréal. "C'étaient pour les premiers tutos beauté, qui s'appelaient à l'époque Leçons de maquillage, se rappelle Agathe. Ça a été un carton et ça m'a permis de me faire respecter."

Alors que sa carrière décolle et devient internationale, Agathe ne quitte pas son agent ni son agence "pour son côté familial" et achète un appartement à Lyon. "Je reste à Lyon, j'ai besoin de cette vie. Je ne vais pas à toutes les soirées mondaines, ce n'est pas pour moi."

La modèle, spécialisée dans la beauté -"je fais peu de prêt-à-porter, je ne suis pas skinny"- travaille ainsi pour Garnier, Saint-Laurent, pour des maisons de joaillerie.

Le cinéma en ligne de mire

"J'ai beaucoup de tournages, c'est un métier d'acting. Ce sera la prochaine étape. On est venu me chercher, j'avais des pistes au cinéma. Je ne baisse pas les bras, s'enthousiasme Agathe. C'est devenu la suite logique. J'ai appris à me découvrir devant les caméras. J'ai envie d'autre chose."

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Agathe Teyssier Napoletano (@agatheteyssier) le

Agathe nous livre ses bons plans

Beauté/coiffure

« Je vais aux 6ix B aux Terreaux. Ongles, soins, cheveux, c'est un super concept, ils s'occupent de tout et en plus, on peut y boire un verre. Mes cheveux sont souvent pris en charge sur les shoots. »

Où flâner à Lyon

« Le parc de la Tête-d'Or. Je vais souvent aussi dans le Vieux Lyon et au Jardin des curiosités. »

Un restaurant

« J'aime bien les endroits festifs, comme La Maison à Gerland. Quand je rentre, j'ai besoin de souffler. J'adore le Mozzato rue Mercière. »

Où aller boire un verre

«Le Choo Choo (aux Brotteaux), c'est un endroit festif comme j'aime. »

Quelle sera la destination de ton prochain voyage (quand on le pourra) ?

« Je repars dans le dernier pays que j'ai visité : au Brésil. »

Bio express

Agathe a 28 ans et a grandi à Privas, en Ardèche.

Repérée durant son adolescence par l'agence de modèles Elite, à Marseille, elle passe son premier casting. Mais sa mère estime qu'elle n'est pas prête pour s'engager dans cette voie.

A 18 ans, elle arrive à Lyon et entame des études à l'Efap (École des métiers de la communication).

Au bout de deux ans, elle reçoit un coup de téléphone du bureau lyonnais de l'agence VIP models, après qu'une amie a envoyé sa candidature à son insu.

Après des débuts parfois durs, de nombreux allers-retours à Paris, sa carrière dans le mannequinat est lancée.

Il y a quatre ans, une nouvelle étape est franchie lorsqu'elle signe dans une agence en Allemagne, puis enchaîne avec l'Espagne, l'Italie, l'Angleterre et la République Tchèque.

Virginie FRANCOIS

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?