Lyon 8e | Entreprise Navbakhor Boudot, une entrepreneuse solidaire !

Navbakhor Boudot avec ses couturières, confectionne des vêtements pour femme, en haute couture ! Photo Dominique CAIRON
Navbakhor Boudot avec ses couturières, confectionne des vêtements pour femme, en haute couture ! Photo Dominique CAIRON
Navbakhor Boudot présente une robe de mariée, un incontournable de la haute couture ! Photo Dominique CAIRON
Navbakhor Boudot présente une robe de mariée, un incontournable de la haute couture ! Photo Dominique CAIRON
Navbakhor Boudot avec ses couturières, confectionne des vêtements pour femme, en haute couture ! Photo Dominique CAIRON Navbakhor Boudot présente une robe de mariée, un incontournable de la haute couture ! Photo Dominique CAIRON

Avec ses couturières, Bahor respecte les différences, l’environnement, mais aussi le respect des traditions en confection !

L’entreprenariat féminin a un nom et un visage dans le 8e , aux États-Unis. Navbakhor Boudot développe la marque Bahor dans son atelier de confection rue des Serpollières.

Cette femme venue Ouzbékistan, qui en apprenant le français se destinait à une carrière d’ambassadrice, a découvert en France, la place qu’occupe la femme dans la vie sociale, elle qui n’a connu que le communisme.

Un choc culturel, qu’elle comble en créant non seulement sa marque de vêtements Bahor , mais aussi en créant son association Eco Couture. Une association qui s’adresse aux femmes issues des quartiers populaires, de toutes origines nationales, culturelles ou sociétales.

Un apprentissage de la couture et de la confection afin qu’elles se retrouvent ensemble, échangent et surtout s’émancipent. « La marque Bahor incarne une nouvelle façon de concevoir les vêtements.

Des vêtements en soie, qui permettent à ces femmes de fabriquer leurs propres garde-robes, d’affirmer leur féminité et de porter des vêtements qui leur correspondent » indique Navbakhor. Des vêtements travaillés avec une matière noble, la soie, et dont chaque pièce est unique.

Un atelier de couture pour et avec des femmes !

Non seulement, dans l’atelier de confection de la rue Serpollière, des femmes fabriquent leurs vêtements, qui en créant du lien, échangent et apprennent à se connaître au-delà de leurs différences.

Navbakhor les initie au respect de l’environnement, en n’utilisant que des chutes de tissus, qui sont alors valorisées. Mais surtout, Eco Couture s’inscrit dans l’histoire textile de Lyon, en travaillant de la soie, matière qui a fait la fortune de la ville.

Mais également, ces femmes ont été généreuses en fabriquant des masques pour les personnels soignants, les accompagnateurs, les entreprises et les particuliers durant cette période de pandémie.

Des masques lavables, validés par la DGA (direction générale de l’armement), qui en plus sont particulièrement élégants. Comme tous les vêtements de la marque Bahor. Une façon aussi d’encourager la production française et même lyonnaise de cet atelier inédit !

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?