Confinement Comment rester positif, même à domicile

Pour ne pas que la crise liée au coronavirus ne vous mette au tapis, des vidéos montrant des exercices vous accompagnent sur les réseaux sociaux. Photo d’illustration Progrès /Louis FAURE
Pour ne pas que la crise liée au coronavirus ne vous mette au tapis, des vidéos montrant des exercices vous accompagnent sur les réseaux sociaux. Photo d’illustration Progrès /Louis FAURE

Au jour 8 du confinement, voici de nouvelles idées pour continuer à se faire du bien à domicile et rester dans la veine solidaire. Tour d’horizon en trois points.

1 – Du sport encore et encore…

Le confinement est là, le printemps aussi. Alors, pas question de tourner en rond, même entre quatre murs. La semaine dernière, L’Appart Fitness, enseigne de clubs de sport basée à Villeurbanne, a proposé gratuitement, la mise à disposition de cours à la maison, en vidéo, avec Lesmills, leader des programmes pré-chorégraphiés.

L’acteur rhodanien poursuit sur sa lancée avec d’autres outils comme WOD ou work of the day (exercice du jour). Exemple de vidéo, visible sur Facebook : celui de la coach Ella, qui vous aide à renforcer votre gainage. D’autres enseignes proposent des exercices comme Wellness .

Autre initiative, celle du groupe Courir à Lyon , qui a lancé jeudi soir “courir dans ton salon”. 900 amateurs se sont connectés simultanément pour profiter de la session virtuelle de 45 minutes. D’autres séances devraient suivre.

2-… Et du son, pour rester dans le rythme

Autre initiative locale, celle de l’association culturelle lyonnaise Woodstower, qui a concocté sa Quarantaine Party. En attendant des jours meilleurs, notamment son festival prévu fin août avec du rap et de l’électro, elle a préparé sa sélection de morceaux, « pour ne pas se laisser abattre ». La playlist est accessible via Youtube (une dizaine de morceaux), Deezer et d’autres canaux. « On compte bien continuer à vous faire danser ! Même si en attendant ça doit être chez vous, dans votre salon, sous la douche ou en faisant la cuisine », précise la structure.

3 - Se soutenir via les réseaux sociaux

Sur Facebook et d’autres réseaux sociaux, les groupes de solidarité et d’entraide fleurissent. Le cas par exemple de “ Coronavirus – Covid 19 – SOLIDARITÉ ENTRAIDE – Lyon ” où quelques suggestions pleines d’humour apparaissent, comme cette astuce pour les enfants récalcitrants aux travaux scolaires à domicile : recopier l’attestation dérogatoire de déplacement en 10 exemplaires.

Valérie BRUNO

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?