Lyon 7e Le Football club de Gerland balaie les cendres du passé

Najib Maaref président du Football club de Gerland, le 29 août au matin, lors des derniers moments de déblaiements des cendres du club house.  Photo Progrès /Jean-Marc Manificat
Najib Maaref président du Football club de Gerland, le 29 août au matin, lors des derniers moments de déblaiements des cendres du club house.  Photo Progrès /Jean-Marc Manificat
C’était l’espace de l’ancien club house  Photo Progrès /Jean-Marc Manificat
C’était l’espace de l’ancien club house  Photo Progrès /Jean-Marc Manificat
Najib Maaref président du Football club de Gerland, le 29 août au matin, lors des derniers moments de déblaiements des cendres du club house.  Photo Progrès /Jean-Marc Manificat C’était l’espace de l’ancien club house  Photo Progrès /Jean-Marc Manificat

Alors que les dernières cendres du club house viennent d’être retirées du stade des Channées et que déjà se prépare l’installation d’un bâtiment de substitution, la nouvelle équipe dirigeante du Football Club de Gerland envisage la saison de manière beaucoup plus sereine qu’il y a quelques mois quand elle avait repris le club en main.

C’est un symbole, mais il est fort. Il incarne à lui seul la volonté du football club de Gerland de tourner définitivement la page sur le passé et une période compliquée.

Il y a quelques jours, les pelleteuses ont arraché les derniers morceaux du club house situé sur le stade des Channées. Après les décombres et les cendres, place désormais à la reconstruction. C’est en tout cas ce que veut croire le président Najib Maaref qui a pris les rennes de l’association au lendemain du sinistre.

C’était le 22 novembre 2018, le QG du club avait brûlé. Dans l’incendie, la structure avait disparu mais aussi le mobilier et les archives. Un incendie qui avait également entraîné le départ de l’équipe dirigeante qui était en place depuis de nombreuses années.

Problèmes de dissensions internes, manque de moyens, la période était difficile. L’assemblée générale du 19 décembre qui avait suivi avait acté la chose : le président Joseph Giovannone, contesté, n’avait pas été reconduit et le projet du collectif du Renouveau FC Gerland avait alors recueilli 82,5 % de voix des 126 votants.

Le club-house du FC Gerland a brûlé en novembre dernier dans un incendie accidentel. Photo Progrès /Jean-Marc Manificat
Le club-house du FC Gerland a brûlé en novembre dernier dans un incendie accidentel. Photo Progrès /Jean-Marc Manificat

« Nous espérons avoir notre club house pour fin septembre »

Depuis, la nouvelle équipe n’a eu de cesse de vouloir remettre le club sur de bons rails, dans un bon élan. Mais l’ombre du bâtiment brûlé continuait de renvoyer l’image du passé. Il a été physiquement rayé : dès cette semaine, les travaux vont s’enchaîner pour permettre l’installation de deux préfabriqués qui offriront au Football club de Gerland, la même surface d’accueil, qu’avec l’ancien bâtiment.

« Nous suivrons les travaux de l’aménagement du nouveau club house du football club de Gerland. Nous espérons avoir notre club house pour fin septembre », souhaite Najib Maaref, qui veut faire de cette saison l’année du renouveau. Il dit que financièrement, la situation s’est améliorée et qu’aujourd’hui le club n’a plus de dettes.

« Pour cette nouvelle saison, nous ferons le maximum pour avoir une bonne organisation, et nous sommes tous très motivés ».

Motivés, comme les joueurs du club porté par son équipe fanion en D2 laquelle a passé le premier tour de la coupe de France. Tous se sont retrouvés le 4 septembre pour la première séance d’entraînement, pour lesquelles le FC Gerland a obtenu plus de créneaux horaires.

Une bonne nouvelle alors que jusqu’à présent le club déplorait de manquer de places, de créneaux, au regard des effectifs. « Les inscriptions ont débuté et notre objectif est d’avoir 550-600 licenciés, il reste quelques places. »

De notre correspondant Jean-Marc MANIFICAT

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?