RUGBY Le Lou va monter en puissance dans l’adversité

Raphaël Chaume a effectué son retour dimanche et postulait cette semaine dans le groupe pour affronter le Racing. Photo Progrès /Maxime JEGAT
Raphaël Chaume a effectué son retour dimanche et postulait cette semaine dans le groupe pour affronter le Racing. Photo Progrès /Maxime JEGAT

Le groupe lyonnais a repris l’entraînement dimanche après un premier break d’une semaine depuis sa reprise en juillet. Le leader du Top 14 va attaquer un second bloc de quatre matches ardu par un déplacement au Racing samedi.

Pierre Mignoni est un directeur sportif doublement heureux. Il a retrouvé son groupe dimanche dernier après un break de sept jours avec la certitude que ses joueurs avaient parfaitement respecté les contraintes individuelles à suivre.

« Tout le monde a bien bossé. Ils sont partis avec leur montre, leur programme, et chacun l’a respecté. Ce n’est pas une surprise et cela confirme que ce groupe est de plus en plus autonome. C’était plus de la régénération, et mentalement c’était important de couper car on ne les avait pas lâchés depuis le 16 juillet dernier ».

Le Varois s’est aussi réjoui de la sélection dans le XV de France de son jeune centre Pierre-Louis Barassi, appelé pour remplacer Fickou et disputer la Coupe du monde.

Une promotion que le groupe lyonnais a fêtée en interne dimanche. « Il mérite cette sélection par son talent, son travail. C’est une grande fierté pour le club. Bravo à lui, bravo à l’équipe qui l’a aidé. Qu’il en profite surtout et qu’il revienne avec beaucoup d’expérience ».

"On n''est à l’abri de rien dans ce championnat si serré et dense"

Son absence, le Lou ne va pas la compenser. "On ne va pas prendre de joker car on a des garçons polyvalents", assure Pierre Mignoni. "On ne va pas pleurer, au contraire j’espère qu’on va en appeler d’autres prochainement".

En attendant de suivre les évolutions de son jeune centre au Japon, le Lou a entamé sa préparation pour le déplacement de ce samedi (20h45) à La Défense Arena de Nanterre contre le Racing 92.

"On sait qu’on va être attendus", clame Pierre Mignoni. "Ce qu’on a fait c’est bien, mais ce qui m’intéresse c’est ce qu’on va faire. On est sur la bonne voie mais il y a encore pas mal de choses à améliorer, heureusement d’ailleurs. Jusqu’à présent, on s’est montrés très sérieux sur un calendrier abordable avec trois réceptions. On nous voit bons, tout beaux avec notre place de leader, c’est gentil, mais j’attends de voir le prochain bloc de quatre matches (le Racing samedi, ). On n''est à l’abri de rien, comme tout le monde, dans ce championnat si serré et dense. Le mot relâchement est à bannir. Et l’équilibre reste fragile".

Norbert BONNET

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?