OLYMPIQUE LYONNAIS Tanguy Ndombele, une entrée remarquée

Tanguy Ndombele, au duel avec l’islandais Arnason, n’a pas manqué ses débuts en bleu.  Photo Franck FIFE/AFP
Tanguy Ndombele, au duel avec l’islandais Arnason, n’a pas manqué ses débuts en bleu. Photo Franck FIFE/AFP

Même si c’est Kylian Mbappé qui a fini par résoudre le problème islandais, le milieu de terrain de l’OL, Tanguy Ndombele, auteur d’une très bonne entrée, a su donner l’élan qui manquait aux Bleus.

Quatre ans après, c’est ce qu’on appelle un retour marquant. Tanguy Ndombele, non conservé par Guingamp en 2014 alors qu’il avait 17 ans, sans pouvoir entrevoir l’espoir d’un premier contrat professionnel, a dû voir un signe du destin hier soir, lorsque Didier Deschamps l’a propulsé dans le grand bain bleu à la 67e minute de jeu.

Cette 1ere sélection pour le Lyonnais, passé par Amiens, où il a lancé sa carrière, a aussi correspondu avec le réveil des Bleus et ce ne peut pas être tout à fait un hasard, tant il a fait les choses bien, notamment dans sa relation avec Kylian Mbappé, autre rentrant.

Déjà dans le viseur des plus grands clubs européens, choyé à l’OL où l’on s’apprête à le voir évoluer très haut, Ndombele a marqué des points, comme face au PSG dimanche dernier malgré la lourde défaite lyonnaise. Le 41e joueur lancé en équipe de France par Didier Deschamps depuis 2012, n’a pas tremblé pour ses débuts, et il était plutôt satisfait à l’issue de la rencontre.

Deschamps a apprécié

« Je suis content d’avoir vécu ma première sélection même si j’aurais préféré qu’on gagne. Je ne réalise pas encore, je réaliserai demain. C’était un match compliqué, on n’avait pas trop d’espaces. Le coach n’était pas content et nous l’a fait savoir à la mi-temps. L’Islande en voulait plus que nous. On va retenir qu’on a bien réagi, c’est le plus important. »

Nommé pour le trophée UNFP du joueur de Ligue 1 du mois de septembre avec le Stéphanois Wahbi Khazri et le Lillois Nicolas Pepe, Tanguy Ndombele surfe sur une belle vague depuis quelques semaines. Son entrée, performante face à l’Islande n’est pas passée inaperçue.

À l’origine du premier but, il est allé gratter un ballon dans les pieds d’un adversaire avant de servir parfaitement Mbappé.

C’est déjà lui qui avait alerté Mbappé en profondeur, quelques minutes plus tôt, et si l’attaquant parisien avait marqué en force, le but avait été refusé pour hors-jeu.

« Il a fait voir ses qualités, avec des enchaînements, des passes vers l’avant, et en étant plutôt performant dans les duels », a souligné Didier Deschamps. « C’est bien qu’il ait mis à profit le temps qu’il a eu. Ceux qui sont entrés, ne pouvaient faire que mieux que ceux qui avaient commencé, mais ça n’enlève rien à ce qu’il a fait pendant son temps de jeu. »

À lui de maintenir ce niveau d’investissement et de performance, pour se maintenir longtemps chez les Bleus.

Je suis content et je ne réalise pas encore. Mais, j’aurais préféré qu’on gagne

Tanguy Ndombele  milieu de terrain

De notre envoyé spécial à Guingamp Jean-François GOMEZ

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?