Lyon 5e Un nouvel Ehpad à la Sarra en 2023

Les résidents de l’Ehpad Villette d’Or, 34 avenue Georges-Pompidou dans le 3 e devraient rejoindre la Sarra en 2 023.  Photo Progrès /Le Progrès
Les résidents de l’Ehpad Villette d’Or, 34 avenue Georges-Pompidou dans le 3 e devraient rejoindre la Sarra en 2 023.  Photo Progrès /Le Progrès

Démolie en 2018, l’ancienne résidence autonomie la Sarra va prochainement laisser place à un Ehpad neuf de 90 lits, qui accueillera les actuels locataires de l’Ehpad Villette d’or, basé dans le 3e. Les fondations, de cet équipement installé sur un site très arboré, devraient être attaquées en novembre pour une livraison prévue pour l’automne 2023.

Offrir aux aînés un cadre de vie agréable, si possible aéré… tel est d’une certaine manière l’objectif de la création de ce nouvel EHPAD qui devrait sortir de terre dans les années à venir du côté de la Sarra.

Lors du conseil d’arrondissement du 5e, les élus ont fait le point sur le projet de relocalisation de l’Ehpad Villette d’or, situé avenue Georges-Pompidou dans le 3e. « Cet établissement qui accueille 72 résidents dans un bâtiment sur 4 niveaux, en milieu urbain très dense » explique Bénédicte Draillard, 9e adjointe du 5e arrondissement en charge de la qualité de vie des aînés(es), lien intergénérationnel et mémoire.

« Les locaux, dans leur configuration ne répondent plus aux attentes des résidents et des familles, ni aux besoins en fonctionnalité et ergonomie pour les professionnels dans l’exercice de leurs missions au quotidien, auprès des personnes âgées dépendantes ».

De 72 à 90 lits

Mais en quoi le 5e est-il concerné ? Simplement parce que l’établissement, localisé dans un immeuble de logements sociaux appartenant à Lyon Métropole Habitat, ne permettant pas d’étendre la capacité d’accueil et le CCAS, a opté pour une relocalisation : son choix s’est porté sur le terrain de l’ancienne résidence autonomie la Sarra, démolie en 2018.

« Ce site de La Sarra, de grande qualité, a évidemment guidé le niveau qualitatif du projet » poursuit-elle. « L’Ehpad de la Sarra proposera 90 lits, répartis sur 4 niveaux. En fonction des besoins d’accompagnement, différents types de prise en charge sont envisagés : l’hébergement en unité polyvalente et l’hébergement en unité de vie protégée (13 chambres en UVP), destiné à l’accueil des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou apparentées.

Implanté sur un site très arboré, le bâtiment de conception bioclimatique a été conçu dans un souci environnemental, qui respecte à la fois les besoins des résidents et les usages des professionnels. La réflexion de compacter le bâtiment et réduire son emprise au sol permet de le positionner au centre de la parcelle, favorisant de larges espaces verts y compris devant les façades.

Une opération à 13,82 millions d’euros

L’environnement favorisera enfin et au maximum le maintien de l’autonomie : équipements domotiques, télémédecine, pour une opération dont le coût s’élèvera à 13,82 millions €».

À noter que le maître d’œuvre, la SAHLMAS, a sollicité l’attribution d’une subvention d’investissement de 5 millions d’euros auprès de la Ville de Lyon, votée à unanimité par le conseil. Les travaux archéologiques ayant été terminés durant l’été, les fondations devraient être réalisées en novembre pour une livraison prévue pour l’automne 2 023.

D.T.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?