Villeurbanne Secours populaire : un atelier cuisine réservé à ses bénéficiaires

Le Secours populaire de Villeurbanne a mis en place un atelier cuisine permettant à ses bénéficiaires, de repartir avec les plats préparés.  Photo Progrès /Pauline LOSBAR
Le Secours populaire de Villeurbanne a mis en place un atelier cuisine permettant à ses bénéficiaires, de repartir avec les plats préparés.  Photo Progrès /Pauline LOSBAR

Depuis quatre ans, le Secours populaire de Villeurbanne a mis en place un atelier cuisine permettant à ses bénéficiaires de repartir avec des plats préparés. Ce vendredi 17 septembre, une session a eu lieu au collège Maurice Leroux.

Au rez-de-chaussée, dans les cuisines de l’établissement scolaire, une petite équipe de trois femmes. Des habituées. Elles sont venues participer à l’atelier cuisine du Secours populaire accompagnées de Bernard et Joëlle, deux bénévoles de l’association. « Cela fait trois ans que je participe. J’aime beaucoup », explique Zena.

« C’est devenu un lieu d’échange et de socialisation »

L’atelier se déroule toutes les trois semaines. Son objectif : « Faire découvrir aux bénéficiaires des produits (légumes) inconnus, leur apprendre à les cuisiner et à les préparer », explique Bernard. Mais cette activité découverte a finalement évolué. Au fil du temps, l’atelier est aussi devenu « un lieu d’échange et de socialisation ».

Organisé depuis deux ans au sein de ce collège villeurbannais qui prête sa cuisine le matin, pendant trois heures, c’est généralement moins d’une dizaine de personnes (majoritairement des femmes) qui participent à l’atelier. Ici, elles préparent des petits plats végétariens, juste après avoir conduit leurs enfants à l’école.

Fruits, légumes, féculents, épices. Plusieurs ingrédients sont mis à disposition pour préparer l’entrée, le plat chaud et le dessert du jour. Des préparations qui dépendent de ce que le Secours populaire apporte.

Une fois le plat prêt, les participantes, venues avec des boîtes en plastique se partagent ce qu’elles ont préparé.

« Quand on vient ici, on oublie les problèmes »

Carottes, tomates farcies végétariennes et salade de fruits ont été au programme ce vendredi 17 septembre. Un rendez-vous convivial très apprécié : « C’est une super idée car je suis tout le temps à la maison. Cela me permet de sortir, de faire une autre activité », a confié Fahrije. « Ce groupe est super. Quand on vient ici, on oublie les problèmes », a conclu Zena.

De notre correspondante, Pauline LOSBAR

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?