Rhône En rupture de stock, des PS5 revendues deux fois le prix à Lyon

La console de jeu Playstation 5 de Sony s'arrache sur les sites de revente à des prix indécents, alors qu'elle est en rupture de stock dans les réseaux de distribution traditionnels. Le Progrès/DR
La console de jeu Playstation 5 de Sony s'arrache sur les sites de revente à des prix indécents, alors qu'elle est en rupture de stock dans les réseaux de distribution traditionnels. Le Progrès/DR

Face à la pénurie de sa nouvelle console de jeux, Sony assure que des réapprovisionnements auront lieu avant Noël. Mais dans le Rhône, comme ailleurs, pas moyen de mettre la main sur le précieux appareil. L’épuisement de stocks a généré un véritable trafic, entraînant la multiplication de vols et d’un marché parallèle.

Gérer la pénurie : c’est devenu une habitude chez Sony. Le groupe doit faire face à ce phénomène avec la PS5, sa nouvelle console de jeux, huitième génération. Ce qui rappelle les mêmes scènes avec la Playstation2 sortie il y a tout juste vingt ans.

Chez le géant nippon, on reconnaît que la crise sanitaire a nettement compliqué la donne : « Dès le départ, nous ne pouvions pas mettre les consoles dans les rayons car il y aurait eu des queues importantes qui ne sont pas admissibles en ces temps de crise Covid ».

« La demande pour la PS5 est sans précédent »

Donc, Sony a fait ce qui est désormais l’usage dans le monde du high-tech : l’essentiel des ventes a fait l’objet de pré-commandes, avec des stocks bien inférieurs à la demande. Une situation que connaît aussi l’américain Microsoft, le concurrent principal de Sony, avec sa toute nouvelle XboxX, elle aussi en rupture de stock. Un phénomène accentué par les confinements qui ont amplifié les actes d’achats des consoles toutes marques confondues. « La demande pour la PS5 est sans précédent », confirme d’ailleurs Sony dans un tweet.

Le géant du high-tech se veut rassurant en assurant que la pénurie sera résorbée avant la fin de l’année, clients et magasins doivent s’armer de patience…

400 annonces sur Le Bon Coin, certaines dépassent les 1 000 €

Du coup c’est le système D qui prévaut. Dans le Rhône, les annonces sur Le Bon Coin fleurissent. On n’en trouve pas moins de 400 ! Et pénurie oblige, les prix s’envolent : si le prix d’une PS5 neuve se situe à 399 ou 499 euros (suivant si elle est dotée d’un lecteur de disque ou pas), il faudra compter sur facilement le double pour dénicher le Saint Graal.

A l’image de cet habitant de Saint-Fons qui la propose à pas moins de 900 euros ou de ce vendeur d’Oullins, qui vend la sienne 1 000 euros, avec l’argument « imparable » : « Ayant fini les jeux PS5 qui m‘intéressaient, et vu la pénurie, je vous vends ma PS5 (facture Amazon) utilisée seulement 30 heures. Perso je peux attendre 2021 pour en racheter une ».

Le « record » dans le Rhône revenant à un habitant de Vénissieux : 1 100 euros la console affichée sur leboncoin.

Des vols et un marché parallèle

La pénurie attire aussi son lot d’escrocs qui préfèrent profiter de l’aubaine pour duper quelques joueurs désespérés, comme ce père qui passe une petite annonce pour trouver absolument une console pour son fils… La recherche de l’objet tant désiré ne doit pas prendre le pas sur la vigilance.

Certaines annonces, plutôt suspectes puisqu’à des prix défiants toute concurrence, ne laissent que peu de doute sur l’honnêteté du vendeur. Comme cette annonce postée par Camillia qui propose une console à 350 euros avec la description suivante : « Ps5 toute neuve je travaille à Sony là où je peux en prendre plusieurs afin de les revendre moins cher ».

Il faut dire que les ruptures de stock de PS5 ont généré un véritable trafic, entraînant la multiplication de vols (dans les entrepôts et dans les boîtes aux lettres) et de ce marché parallèle sur internet. Fin novembre, des malfaiteurs armés ont même braqué un entrepôt à Genas et sont repartis avec un camion rempli de consoles et de jeux vidéo.

Sandrine RANCY

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?