Villeurbanne | Loisirs “A nos baskets”, un dispositif pour devenir sportif

Le dispositif “A nos baskets” a pour objectif de rendre la course à pied accessible au plus grand nombre, sans esprit de compétition, dans une ambiance conviviale.  Photo Melissa DJAZOULI
Le dispositif “A nos baskets” a pour objectif de rendre la course à pied accessible au plus grand nombre, sans esprit de compétition, dans une ambiance conviviale.  Photo Melissa DJAZOULI

Malgré le Covid, c’est une activité de plein air qui peut se maintenir. Objectif : permettre à tous ceux qui souhaitent avoir une activité physique de se mettre à la course à pied. Au programme : échauffement, course, étirements, au rythme de chacun. Nous avons testé.

Le rendez-vous était pris ce samedi devant le centre nautique Etienne-Gagnaire. Malgré la pluie, pas de quoi rebuter la dizaine de personnes qui s’est pressée pour participer à 1 h 15 de séance de course à pied pilotée par Romain Chouzy de l’Association Sportive Universitaire de Lyon (Asul) et Hoang Trieu N’Go de l’Asvel Athlétisme, tous deux encadrants diplômés.

Le mot d’ordre : chacune à son rythme

Le casting est 100 % féminin avec des habituées comme Monique ou d’autres qui vont vivre leur première expérience. Après avoir attendu tout le monde et fait les présentations, c’est parti pour 300 mètres en trottinant jusqu’au lieu d’échauffement, près du Canal de Jonage.

Romain s’occupe de l’échauffement. Plutôt soft ! Pendant quinze minutes, on enchaîne les levers de genoux, les exercices de talons aux fesses ou les pas croisés.

Le mot d’ordre de la séance : chacune à son rythme ! C’est le principal du dispositif “A nos baskets” : pas de chronomètre ou de compétition.

Le plaisir de passer un bon moment et de se surpasser constitue la motivation principale. Pour Nathalie, qui avait l’habitude de courir seule, « c’est un grand bonheur de venir ici tous les samedis pour discuter et venir partager un bon moment avec des coachs que j’apprécie. »

D’autres, à l’image de Zahia, « apprécient le fait qu’on tienne compte de notre niveau ». À chacune sa motivation !

Cette dernière est d’ailleurs l’une des plus assidues, ne ratant jamais une séance. Après l’échauffement, c’est parti pour 30/40 minutes de course, le long du Canal de Jonage, en direction du parc de la Feyssine.

Quelle chance, il ne pleut plus et le ciel s’est dégagé ! Durant ce moment, on oscille entre cinq minutes de course puis une minute de récupération. Cela permet de mieux apprivoiser tous les rythmes.

Tout naturellement, les groupes se forment selon le niveau de chacune, mais toujours dans la bonne humeur et l’entraide. Après l’effort, on passe à la partie étirement.

Très important pour bien supporter la séance et ne pas trop souffrir des courbatures. Quinze minutes d’étirements, et c’est déjà la fin de la séance. Tout le monde se donne rendez-vous pour la semaine prochaine !

Entraînement tous les samedis, de 10 heures à 11 h 15.

Renseignements et inscriptions auprès de l’Office du Sport de Villeurbanne.

Contact : 04.78.68.92.44 ou sport@osvilleurbanne.com

Possibilité d’inscription sur un trimestre (35 €) ou à l’année (80 €).

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?