Loisirs Avec Numeridanse, toute la danse à portée de clics

Le site Numeridanse a un portail destiné à la jeunesse.  Photo Progrès /Numeridanse
Le site Numeridanse a un portail destiné à la jeunesse. Photo Progrès /Numeridanse

À Lyon, la Maison de la Danse est fermée mais sa vidéothèque géante et ses 3 482 vidéos sont accessibles à tous gratuitement. Vous pouvez les visionner chez vous et même danser, avec « Animal Kingdom », un projet artistique en ligne.

La maison de la Danse de Lyon est fermée, mais vous n’êtes pas privés de spectacles pour autant. Numeridanse, plateforme multimédia de la danse, offre un accès à un fonds unique de 3 482 vidéos : spectacles filmés, documentaires, interviews, fictions…

Tous les genres, styles et formes sont représentés : butô, danse classique, néoclassique, baroque, danses indiennes, africaines, flamenco, contemporain, danses traditionnelles, hip-hop, tango, jazz, arts du cirque, performances… Enfin, le fonds rassemble aussi bien des archives du début du siècle que des spectacles récents.

 Charles Picq (1952-2012) réalisateur de danse et vidéaste stéphanois, a conçu cette plateforme multimédia lancée en 2011 par la Maison de la Danse. Photo DR
Charles Picq (1952-2012) réalisateur de danse et vidéaste stéphanois, a conçu cette plateforme multimédia lancée en 2011 par la Maison de la Danse. Photo DR

550 000 visiteurs

Ce projet a été lancé en 2011 par la Maison de la Danse, et conçu par le réalisateur de danse et vidéaste stéphanois Charles Picq (1952-2012). À l’origine, l’ambition était de mettre à disposition toutes les archives dans le respect de l’œuvre et des droits d’auteur.

L’intérêt que le site a suscité auprès des professionnels et du grand public en a rapidement modifié l’envergure. Aujourd’hui, il reçoit plus de 500 000 visiteurs par an.

Un bon conseil

Si vous êtes un peu perdu, « cliquez sur l’onglet Themas, conseille Alice Poncet la responsable de la plateforme, il prend l’internaute par la main pour l’accompagner après des artistes et des différents courants ». Quelques exemples thématiques : Charles Picq justement qui parle de son travail, Le défilé de la Biennale , La relecture des œuvres , Des genres et des styles , Danses de mains , Hip hop influences ,… ou La Danse à la croisée des arts.

 Boxe boxe, une des chorégraphies de Mourad Merzouki, un des 142 artistes à rencontrer dans la Minute du spectateur. Photo Progrès /Numeridanse
Boxe boxe, une des chorégraphies de Mourad Merzouki, un des 142 artistes à rencontrer dans la Minute du spectateur. Photo Progrès /Numeridanse

Une Minute

La minute du spectateur, présentée par Dominique Hervieu , la directrice de la Maison de la Danse, permet de découvrir en moins de deux minutes un chorégraphe, sa compagnie, son œuvre… Cette collection compte aujourd’hui avec 142 propositions, qui rassemblent tous les chorégraphes majeurs, français et internationaux (Mourad Merzouki, Jean-Claude Gallotta, Maguy Marin, Angelin Preljocaj, Benjamin Millepied, Yoann Bourgeois…)

 "My dance company", le serious game de numeridanse.tv   Photo Progrès /Dowino
"My dance company", le serious game de numeridanse.tv   Photo Progrès /Dowino

Pour les jeunes

Un espace intitulé Tadaam est destiné à la jeunesse. Il regroupe divers jeux. Très simples comme le parcours hip-hop , en forme de quiz. Plus incitatif avec les Cabanes de la danse , court atelier vidéo interactif. Il permet de découvrir la danse en s’amusant. Avec My Dance Company , on joue le rôle d’un jeune chorégraphe qui crée son premier spectacle et sa compagnie, et doit prendre des décisions (esthétique, construction du mouvement, composition chorégraphique,…). Ce serious game est accessible à partir de 12 ans.

 Animal Kingdom : un projet artistique en ligne auquel chacun peut participer depuis son domicile. Photo Progrès /Numeridanse
Animal Kingdom : un projet artistique en ligne auquel chacun peut participer depuis son domicile. Photo Progrès /Numeridanse

Chez soi

Animal Kingdom est un projet artistique en ligne initié en février dernier par Numeridanse et Akram Khan Company. Pour mémoire, ce chef de file de la danse contemporaine britannique, qui allie tradition et avant garde, a signé la chorégraphie de la cérémonie d’ouverture des JO de Londres.

Il propose aux participants d’incarner sept animaux et de se filmer sur une composition musicale signée Vincenzo Lamagna. C’est l’occasion de réveiller la part sauvage qui sommeille en vous.

Les règles viennent d’être changées : les participants pourront se filmer chez eux, alors qu’à l’origine, ils devaient intervenir à l’extérieur.

Le film réalisé avec l’ensemble des vidéos des participants sera produit et disponible en avant-première sur Numeridanse à l’occasion de la Biennale en septembre.

www.numeridanse.tv

Isabelle BRIONE

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?