Loisirs Découvrir Lyon depuis la Saône, c'est possible à bord de bateaux sans permis

Les bateaux sont louables pour une durée allant d’une heure à une journée.  Photos Progrès /Cap Confluent
Les bateaux sont louables pour une durée allant d’une heure à une journée. Photos Progrès /Cap Confluent
 Photos Progrès /Cap Confluent
Photos Progrès /Cap Confluent
Les bateaux sont louables pour une durée allant d’une heure à une journée.  Photos Progrès /Cap Confluent  Photos Progrès /Cap Confluent

La société Cap Confluent propose, pour sa 7e saison consécutive, la découverte de l’histoire de Lyon en naviguant sur la Saône. L’occasion pour les touristes, mais aussi pour les Lyonnais de (re)découvrir la cité des Gaules sous un autre visage.

Tout est né d’une envie de création d’entreprise. L’idée vient de Maxime, fondateur de Cap Confluent.

« Après mes études, je voulais créer mon entreprise. Depuis tout petit, j’avais l’habitude de naviguer avec mon grand-père entre Saône et Rhône, à Lyon. Je voulais aussi y allier ma passion pour l’histoire de la ville. Je me suis donc dit qu’on pouvait louer des bateaux à Lyon. La métropole nous a bien suivis, et on a pu se lancer au départ de Confluence. »

Pour ce natif de Lyon et pour son entreprise, le but est de faire découvrir les édifices importants de la ville au plus grand nombre (La cathédrale Saint-Jean-Baptiste, la Basilique, l’église Saint-Georges, etc.). Les Lyonnais sont aussi conviés, même s’ils connaissent très bien la ville. La vue de la Saône depuis les bateaux, très bas, est intéressante et ne laisse presque personne indifférent. « 99,9 % des Lyonnais qui reviennent de leur balade nous disent “je n’ai jamais vu Lyon comme ça” », confie Maxime.

Chaque embarcation porte le nom d’un symbole de Lyon.

« C’était cool, on a passé un bon moment. On a vu des cygnes, on est passé devant le tribunal, de belles architectures. Il y avait un peu de bruit mais c’était une expérience agréable », raconte l’étudiante lyonnaise Myrtille, à la sortie d’une balade faite en groupe de trois avec deux autres jeunes.

« Super balade », « ça change », ou encore « à refaire » entend-on des clients à la sortie des bateaux. Qui sont les clients ? Ce sont en grande majorité des familles avec enfant, mais ce sont aussi des couples, des amis qui font l’apéritif en fin de journée. Il y a également des enterrements de vie de jeune fille/de garçon et même des séminaires d’entreprise. Toute personne majeure peut profiter de ces bateaux sans permis et de la balade qui en découle.

Chaque embarcation porte le nom d’un symbole de Lyon. Parmi elles, on trouve notamment à quai le Monsieur Paul (en hommage à Paul Bocuse), le Gnafron (du nom du compère de la marionnette Guignol), ou encore le Gone.

La Coupe du Monde féminine de football permet de s’assurer une belle saison 2019

Ces bateaux sans permis ne dépassent pas les 10 km/h, chaque personne qui les pilote doit suivre une mini-formation de 10 minutes. Elle permet de savoir comment se comporter face aux autres bateaux, et surtout savoir comment piloter le bateau.

Tout le monde a l’occasion d’en apprendre autant que possible sur l’histoire de Lyon en fonction de la durée des sessions. Elles peuvent aller d’une heure jusqu’à la journée. Avec la Coupe du Monde féminine de football qui s’est achevée il y a quelques semaines en France, de nombreux touristes en ont profité pour s’essayer à la navigation. Au-delà des Suisses et des Belges, c’est notamment les Américains qui ont le plus participé à la réussite de cette saison 2019 (une saison s’étalant de mars à fin octobre).

Une réussite qui enthousiasme Maxime. « Sur cette saison, qui n’est pas terminée, on a fait 3 000 passagers en juillet. Et autant en août. C’est plus que les saisons précédentes. »

À partir de 50 € (tarif identique pour un ou sept passagers). Plus d’informations sur Internet : cap-confluent.com

Guillaume RESIN

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?