Rhône Rentrée théâtrale : les 10 rendez-vous à noter sur vos agendas

Humoriste venu du théâtre, François de Brauer  ouvre la saison du théâtre de la Croix-Rousse, le 2 octobre, avec « La Loi des prodiges ». Photo Victor Tonelli
Humoriste venu du théâtre, François de Brauer ouvre la saison du théâtre de la Croix-Rousse, le 2 octobre, avec « La Loi des prodiges ». Photo Victor Tonelli
"Les Sorcières de Salem", le classique d'Arthur Miller sera à découvrir à partir du 2 octobre, avec, en tête d'affiche, Elodie Bouchez. Jean-Louis Fernandez
"Les Sorcières de Salem", le classique d'Arthur Miller sera à découvrir à partir du 2 octobre, avec, en tête d'affiche, Elodie Bouchez. Jean-Louis Fernandez
« L’effort d’être spectateur », du 2 au 19 octobre, au TNP. Photo Progrès/Antonio Mafra
« L’effort d’être spectateur », du 2 au 19 octobre, au TNP. Photo Progrès/Antonio Mafra
« One night with Holly Woodlawn », les 15 et 16 octobre, au Théâtre de la Croix-Rousse. Photo Tristan Jeanne-Vales
« One night with Holly Woodlawn », les 15 et 16 octobre, au Théâtre de la Croix-Rousse. Photo Tristan Jeanne-Vales
Isabelle Huppert est Marie Stuart dans « Mary said what she said ». Du 30 octobre au 3 novembre, aux Célestins. Photo DR
Isabelle Huppert est Marie Stuart dans « Mary said what she said ». Du 30 octobre au 3 novembre, aux Célestins. Photo DR
« Un ennemi du peuple », du 15 au 5 novembre, aux Célestins. Photo Jean-Louis Fernandez
« Un ennemi du peuple », du 15 au 5 novembre, aux Célestins. Photo Jean-Louis Fernandez
« La Gioia », le 27 novembre, au Théâtre de Villefranche. Photo DR
« La Gioia », le 27 novembre, au Théâtre de Villefranche. Photo DR
Joël Pommerat s’intéresse à l’impact de l’intelligence artificielle sur la construction des adolescents d’aujourd’hui dans « Contes et Légendes ». Du 10 au 21 décembre, au TNP. Photo DR
Joël Pommerat s’intéresse à l’impact de l’intelligence artificielle sur la construction des adolescents d’aujourd’hui dans « Contes et Légendes ». Du 10 au 21 décembre, au TNP. Photo DR
Avec drôlerie et un zeste d'absurdité,  «Le Direktor» dynamite le modèle de l’entreprise contemporaine et des techniques managériales, du 17 au 20 décembre, au Théâtre du Point du jour. Photo  Steeve Luncker
Avec drôlerie et un zeste d'absurdité, «Le Direktor» dynamite le modèle de l’entreprise contemporaine et des techniques managériales, du 17 au 20 décembre, au Théâtre du Point du jour. Photo Steeve Luncker
Humoriste venu du théâtre, François de Brauer  ouvre la saison du théâtre de la Croix-Rousse, le 2 octobre, avec « La Loi des prodiges ». Photo Victor Tonelli "Les Sorcières de Salem", le classique d'Arthur Miller sera à découvrir à partir du 2 octobre, avec, en tête d'affiche, Elodie Bouchez. Jean-Louis Fernandez « L’effort d’être spectateur », du 2 au 19 octobre, au TNP. Photo Progrès/Antonio Mafra « One night with Holly Woodlawn », les 15 et 16 octobre, au Théâtre de la Croix-Rousse. Photo Tristan Jeanne-Vales Isabelle Huppert est Marie Stuart dans « Mary said what she said ». Du 30 octobre au 3 novembre, aux Célestins. Photo DR « Un ennemi du peuple », du 15 au 5 novembre, aux Célestins. Photo Jean-Louis Fernandez « La Gioia », le 27 novembre, au Théâtre de Villefranche. Photo DR Joël Pommerat s’intéresse à l’impact de l’intelligence artificielle sur la construction des adolescents d’aujourd’hui dans « Contes et Légendes ». Du 10 au 21 décembre, au TNP. Photo DR Avec drôlerie et un zeste d'absurdité,  «Le Direktor» dynamite le modèle de l’entreprise contemporaine et des techniques managériales, du 17 au 20 décembre, au Théâtre du Point du jour. Photo  Steeve Luncker

Les billetteries des théâtres du Rhône ont déjà rouvert ou sont sur le point d’ouvrir pour les spectacles d’octobre à décembre. C’est le moment de vous proposer une sélection, forcément subjective, des meilleurs spectacles de la rentrée. Et il n’est pas trop tard pour décrocher votre sésame.

1- « La loi des prodiges »

 « La loi des prodiges », avec François de Bauer, du 2 au 4 octobre, au Théâtre de la Croix-Rousse.   Photo Victor Tonelli
« La loi des prodiges », avec François de Bauer, du 2 au 4 octobre, au Théâtre de la Croix-Rousse.   Photo Victor Tonelli

Auteur, metteur en scène et interprète, François de Brauer se met dans la peau d’un député qui dépose une proposition de loi pour éradiquer l’art et les artistes, forcément improductifs. Drôle et caustique, ce seul en scène éclaire quelques-uns des enjeux du théâtre d’aujourd’hui.

Théâtre de la Croix-Rousse , 2 au 4 octobre. Tarifs : 5 à 27 €

2- « Les sorcières de Salem »

 « Les sorcières de Salem », avec Elodie Bouchez, du 2 au 10 octobre, aux Célestins.   Photo Jean-Louis Fernandez
« Les sorcières de Salem », avec Elodie Bouchez, du 2 au 10 octobre, aux Célestins.   Photo Jean-Louis Fernandez

Derrière la critique du maccarthysme, Arthur Miller dénonce le recours aux boucs émissaires en temps de crise. Emblématique du théâtre politique des années 50, cette pièce revient comme un boomerang, sous le regard d’Emmanuel Demarcy-Motta. Il met en scène Élodie Bouchez, Serge Maggiani et Philippe Demarle, entourés d’une dizaine d’autres grands comédiens.

Théâtre des Célestins , 2 au 10 octobre. Tarifs : 9 à 40 €

3- « L’effort d’être spectateur »

 « L’effort d’être spectateur », du 2 au 19 octobre, au TNP.   Photo Progrès /Antonio Mafra
« L’effort d’être spectateur », du 2 au 19 octobre, au TNP.   Photo Progrès /Antonio Mafra

Connaissez-vous Pierre Notte ? Cet ancien journaliste, reconverti dans l’art dramatique, a écrit et mis en scène « L’Effort d’être spectateur ». Acteur de ce one man show décapant, il détourne les codes du théâtre et surtout s’amuse, avec bienveillance, des travers des spectateurs. L’un des succès du Off d’Avignon, en 2018.

TNP Villeurbanne , 2 au 19 octobre. Tarifs : 9 à 25 €

4- « One night with Holly Woodlawn »

 « One night with Holly Woodlawn », les 15 et 16 octobre, au Théâtre de la Croix-Rousse.   Photo Tristan Jeanne-Vales
« One night with Holly Woodlawn », les 15 et 16 octobre, au Théâtre de la Croix-Rousse.   Photo Tristan Jeanne-Vales

Grâce à Andy Warhol, Holly Woodlawn fut le premier travesti superstar de l’histoire. Pierre Maillet évoque la personnalité, à la fois actrice, chanteuse, mannequin, showgirl et performeuse, disparue en 2017. Une performance d’acteur et un hommage aux cabarets transformistes.

Théâtre de la Croix-Rousse , 15 et 16 octobre. Tarifs : 5 à 27 €

5- « Mary said what she said »

 Isabelle Huppert est Marie Stuart dans « Mary said what she said ». Du 30 octobre au 3 novembre, aux Célestins.   Photo DR
Isabelle Huppert est Marie Stuart dans « Mary said what she said ». Du 30 octobre au 3 novembre, aux Célestins.   Photo DR

Bob Wilson installe Isabelle Huppert sur le trône d’Écosse qu’elle a sacrifié au profit de ses passions et de ses intrigues. À la veille de son exécution, sous la plume de Darryl Pinckney, Marie Stuart se remémore une vie qu’elle n’avait pas choisie et contre laquelle elle a combattu en vain.

Théâtre des Célestins , 30 octobre au 3 novembre. Tarifs : 9 à 40 €

6- « Un ennemi du peuple »

 « Un ennemi du peuple », du 15 au 5 novembre, aux Célestins.   Photo Jean-Louis Fernandez
« Un ennemi du peuple », du 15 au 5 novembre, aux Célestins.   Photo Jean-Louis Fernandez

Un médecin découvre que les eaux de la station thermale, où il travaille, sont contaminées. Du statut de héros, le lanceur d’alerte va devenir « Un ennemi du peuple ».

Écrite en 1882, la pièce de Peter Ibsen prend un relief particulier. Défenseur d’un théâtre populaire, Jean-François Sivadier signe la mise en scène de ce spectacle interprété par son acteur fétiche, Nicolas Bouchaud.

Théâtre des Célestins , 5 au 10 novembre. Tarifs : 9 à 40 €.

7- « Le fil à la patte »

Comment se débarrasser d’une maîtresse encombrante, le jour de son mariage avec une riche héritière ? Réponse dans ce vaudeville de Feydeau, véritable machine à rire où, deux heures durant, le metteur en scène Gilles Chabrier déjoue quiproquos, coups de théâtre et situations cocasses.

Théâtre La Renaissance , Oullins, 28 au 30 novembre. Tarifs : 5 à 25 €

8- « La Gioia »

 « La Gioia », le 27 novembre, au Théâtre de Villefranche.   Photo DR
« La Gioia », le 27 novembre, au Théâtre de Villefranche.   Photo DR

Sur plateau, la troupe d’éclopés de la vie, réunie par Pippo Delbono, ne ment pas. Victimes d’une société où la réalité contredit les belles paroles et une pensée lénifiante, ils veulent croire qu’il reste un espoir, dans la joie et l’amour. Utopie ? Bien sûr, comme les spectacles du petit monde de Don Pippo.

Théâtre de Villefranche , 27 novembre. Tarifs : 10 à 30 €.

9- « Contes et légendes »

 Joël Pommerat s’intéresse à l’impact de l’intelligence artificielle sur la construction des adolescents d’aujourd’hui dans « Contes et Légendes ». Du 10 au 21 décembre, au TNP. Photo DR
Joël Pommerat s’intéresse à l’impact de l’intelligence artificielle sur la construction des adolescents d’aujourd’hui dans « Contes et Légendes ». Du 10 au 21 décembre, au TNP. Photo DR

Dans un monde où cohabitent humains et robots, Joël Pommerat s’intéresse l’impact de l’intelligence artificielle sur la construction de la personnalité des adolescents d’aujourd’hui. Une manière de questionner les identités et les valeurs de ceux qui possèdent ces machines sophistiquées.

TNP , Villeurbanne, 10 au 21 décembre. Tarifs : 9 à 25 €.

10- « Le direktor »

 « Le Direktor », au Théâtre du Point du jour, du 17 au 20 décembre.   Photo Steeve Luncker
« Le Direktor », au Théâtre du Point du jour, du 17 au 20 décembre.   Photo Steeve Luncker

Un patron de société se retranche derrière un président fictif, pour faire passer des décisions impopulaires.

Au moment de vendre, il confie ce à un comédien au chômage. La seule comédie de Lars Von Trier dynamite le modèle de l’entreprise contemporaine et des techniques managériales.

Théâtre du Point du Jour , 17 au 20 décembre. Tarifs : 7 à 18 €.

Sélection Antonio Mafra

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?