Jeu de piste Qui sera le meilleur enquêteur du Vieux Lyon ?

A la fin de chaque aventure, les participants posent pour une photo de groupe disponible ensuite sur la page Facebook de l'événement / photo Auriane Poillet
A la fin de chaque aventure, les participants posent pour une photo de groupe disponible ensuite sur la page Facebook de l'événement / photo Auriane Poillet

"Qui veut pister Lyon ?" organise des mises en scène dans plusieurs arrondissements. Une occasion de jouer les enquêteurs par équipe pendant un après-midi et de découvrir des anecdotes sur la ville.

Mercredi, Thomas, 9 ans et Matthieu, 8 ans, accompagnés de leur nounou, Valentine, se sont rendus dans le Vieux Lyon pour suivre les traces de l'enquêtrice Jeanne Alyse et découvrir qui a crucifié un animal devant la cathédrale Saint-Jean. 

 

"Je cherchais quelque chose à faire pour les occuper et j'ai découvert ce jeu, alors je me suis dit que ce serait bien d'y participer", explique la jeune fille en classe préparatoire d'ingénieur. "Mais je crois que ça va encore plus me plaire qu'à eux !"

 

Une loupe, des jumelles et une boussole

 

Le rendez-vous est donné devant la fontaine de la place Saint-Jean. Une quarantaine d'enquêteurs amateurs tous âges s'y sont rendus. C'est là que l'animatrice, Margaux, alias Jeanne Alyse, expose les faits et distribue l'attirail du parfait détective : une loupe, des jumelles, une boussole et des indices ! 

Une quarantaine de personnes réparties en neuf équipes ont participé au jeu de piste "Panique à Saint-Jean" mercredi / photo Auriane Poillet
Une quarantaine de personnes réparties en neuf équipes ont participé au jeu de piste "Panique à Saint-Jean" mercredi / photo Auriane Poillet

Ensuite, chaque équipe dispose d'un "Road Book", une feuille de route qui permet de suivre le coupable à la trace. Mais avant de se lancer dans cette course-poursuite imaginaire, les participants doivent trouver la réponse à des énigmes pour déterminer qui partira le premier. 

 

Après deux ou trois énigmes à laquelle ils n'ont pas su répondre, "Les cracheurs de feu", soit Thomas, Matthieu et Valentine, se lancent dans l'aventure. Et ça commence devant la cathédrale Saint-Jean pour découvrir quelle sorte d'animal a été crucifiée. Le premier des nombreux indices qu'il va falloir découvrir en arpentant les rues du Vieux Lyon.

Matthieu, Thomas et Valentine se lancent à la poursuite du coupable / photo Auriane Poillet
Matthieu, Thomas et Valentine se lancent à la poursuite du coupable / photo Auriane Poillet

Un "Road Book" à suivre à la lettre

 

"Le coupable sort du métro et prend à gauche", lit-on sur la feuille de route. Alors c'est parti. Thomas, muni de sa feuille de réponse et de son crayon de papier marche devant, aux aguets. Après avoir dû découvrir quelle est cette mystérieuse poudre noire que le coupable s'est étalé sur le visage, l'enquête se poursuit. 

 

"Le coupable se dirige vers l'église Saint-Georges et au jardin Valencio, il prend à droite", continue de lire Valentine. Oups ! Il va falloir gravir cette montée interminable de marches pour découvrir l'indice suivant. Et il faut se dépêcher. Une autre équipe les talonne...

 

A peine le temps de reprendre son souffle, que Thomas et Matthieu ont déjà découvert l'indice et la caméra qui a filmé le coupable dans sa course folle. Cette fois-ci, le "Road Book" leur indique une traboule qu'il va falloir traverser. Malheureusement, celle-ci est close. Mais l'organisation a prévu le coup et permet de reprendre l'enquête directement à l'indice suivant. 

Il faut se munir de courage pour poursuivre le coupable / photo Auriane Poillet
Il faut se munir de courage pour poursuivre le coupable / photo Auriane Poillet

Chasser le coupable avant les Pokémons

 

Alors ils se rendent à la place Crépu, où ils apprennent que c'est à cet endroit que se tenait l'ancien port du Sablet, puis au Palais Saint-Jean, où ils découvrent la bibliothèque du cinquième arrondissement. "J'apprends des choses, même si j'avais déjà visité le Vieux Lyon avec mon école", raconte Thomas qui pense déjà à chasser les Pokémons après avoir découvert l'identité du coupable.

 

Puis le coupable se rend dans la rue de la Baleine, puis dans la rue Saint-Jean, passe devant le temple du Change et entre dans un officine, en ressort et prend la rue qui se dirige vers l'est. "Il faut qu'on utilise la boussole !", remarque Matthieu. Après avoir déterminé les points cardinaux de la place du Change, la fine équipe continue à pourchasser le coupable.

 

Ils passent devant l'église Saint-Paul, puis prennent la rue Saint-Nicolas. Et là, halte ! Jeanne Alyse découvre une poudre blanche sur le sol et en récupère un échantillon. Il est dans la mallette distribuée au début du parcours et c'est aux petits détectives de découvrir quelle est la nature de cette poudre. 

Les réponses aux questions du "Road Book" comptent chacune pour deux points / photo Auriane Poillet
Les réponses aux questions du "Road Book" comptent chacune pour deux points / photo Auriane Poillet

Comme dans toute enquête, vient l'heure du rapport

 

Après avoir encore déambulé un petit moment dans les rues du Vieux Lyon, les trois enquêteurs se retrouvent enfin au point d'arrivée où plusieurs équipes sont déjà en train de rédiger leur rapport d'enquête. Car l'heure est venue de désigner le coupable parmi six suspects. Qui est-il ? Jean Bon, Marc Assin, Tony Truand ou encore Yvan Dureve ?

 

Une fois la réponse trouvée et le rapport rédigé, les quarante enquêteurs en herbes écoutent attentivement les corrections et les résultats énoncés par Margaux, l'animatrice du jeu. Malheureusement, "les cracheurs de feu" finissent sixièmes sur neuf et c'est la "Team Rocket" qui sort vainqueur et qui reçoit la récompense du meilleur enquêteur.

Des jeux au Vieux Lyon, à Fourvière, sur la Presqu'île ou encore à la Croix-Rousse

"Qui veut pister Lyon ?" organise quatre jeux de différentes difficultés qui sont renouvelés tous les ans :

 

- "Panique à Saint-Jean", le jeu décrit dans cet article, qui se déroule dans les rues du Vieux Lyon. Le niveau est facile.  

- "Un amour Presqu'île Lico" qui se déroule sur la Presqu'île de Lyon. Le niveau est facile.

- "Mort à Fourvière" qui se déroule autour de la basilique de Fourvière. Le niveau est difficile.

- "Qui a volé le gros cailloux ?" qui se déroule à la Croix-Rousse. Le niveau est moyen. 

 

> Tous les jeux durent environ 2h30. Il faut compter 12,50€/personne et 9,50€ pour les moins de 25 ans. Pour plus de renseignements, se rendre sur le site internet : http://www.quiveutpisterlyon.com/ 

Auriane Poillet

Votre opinion ?

Les commentaires sont clos.