Lyon 5e Une école Montessori bilingue ouvre ses portes

L’établissement bénéficie de plusieurs espaces d’apprentissages : des salles de classe, un coin lecture, une salle de repos et de motricité, ainsi qu’une cuisine et une salle à manger.  Photo Progrès /Elena JEUDY BALLINI
L’établissement bénéficie de plusieurs espaces d’apprentissages : des salles de classe, un coin lecture, une salle de repos et de motricité, ainsi qu’une cuisine et une salle à manger.  Photo Progrès /Elena JEUDY BALLINI

L’école Kamana propose un enseignement bilingue basé sur la pédagogie Montessori. Zoom sur un établissement alternatif, rue de Champvert, entre ville et voie verte.

L’école Kamana de la rue Champvert vient de faire sa première rentrée.

Le projet porté par Karima Guerdane, diplômée Ami (Association Montessori Internationale) et gestionnaire de la micro-crèche Mes’Anges dans le 2e arrondissement, propose une éducation bienveillante aux enfants de 2 à 12 ans, préconisée « comme une aide à la vie » par Maria Montessori au début du XXe siècle.

« Apprendre aux enfants à faire seuls »

Installé dans des locaux refaits à neuf, l’établissement bénéficie d’une proximité immédiate avec la voie verte et le parc de Champvert. Un bon compromis entre vie urbaine et nature qui participe de l’enseignement Montessori. En effet, « la sensibilisation à l’environnement et au vivant en général fait partie intégrante du projet pédagogique », rappelle Denise Brou, la directrice de l’école.

Côté agencement, l’école Kamana Montessori est à l’image d’une véritable maison : « En plus des deux classes ou espaces d’apprentissage, il y a le coin lecture avec des bibliothèques et des fauteuils, puis une salle à manger et un espace de repos qui sert également à la motricité », détaille Denise Brou. L’établissement, qui présente une capacité d’accueil d’une quarantaine élèves, garantit à chacun une approche individualisée. « Notre objectif est d’apprendre aux enfants à faire seuls. Nous les assistons dans leur développement et les guidons afin qu’ils aient confiance en eux, pour pouvoir les laisser ensuite en toute autonomie. Chaque enfant parvient ainsi à tirer le meilleur de son potentiel ».

Tour en cubes, globe terrestre, lettres et chiffres en bois, mais aussi plantes vertes à arroser, petites activités de bricolage et vie pratique… À travers le matériel didactique de l’espace dédié aux maternelles, c’est toute l’empreinte de Maria Montessori que l’on retrouve. « Chez les plus jeunes, on met surtout l’accent sur la concentration. Il s’agit pour l’enfant de parvenir à s’immerger dans son activité », explique Denise Brou.

Remettre les langues vivantes au cœur de l’apprentissage

L’école Kamana dispense par ailleurs un enseignement bilingue français/anglais. Une manière de remettre les langues vivantes au cœur de l’apprentissage et de remédier au retard des jeunes Français. Dans un premier temps, une personne référente ne parle aux enfants qu’en anglais, afin de les familiariser avec la communication courante. Puis des ateliers sont présentés en anglais par d’autres éducateurs pour développer le vocabulaire et l’acquisition des règles grammaticales.

70 rue de Champvert, Lyon 5e. https://kamana-montessori-lyon.fr

De notre correspondante Elena JEUDY BALLINI

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?