Éducation Quatre quartiers de la Métropole de Lyon labellisés “Cités éducatives”

L’objectif est d’accompagner au mieux chaque parcours éducatif individuel. Photo Progrès / Joël PHILIPPON
L’objectif est d’accompagner au mieux chaque parcours éducatif individuel. Photo Progrès / Joël PHILIPPON

Lyon 8e (Etats-Unis, Langlet, Santy et Mermoz), Rillieux-la-Pape (Ville Nouvelle), Vaulx-en-Velin (Grande Île) et Vénissieux/Saint-Fons (Minguettes-Clochettes) sont à l"honneur.

Le label d’excellence “Cités éducatives”, dispositif né à partir d’initiatives menées sur le terrain par les élus locaux, services de l’Etat et associations à Grigny, à Clichy-sous-Bois ou à Nîmes, est attribué aux territoires qui ont montré leur détermination à faire de l’éducation une priorité.

Pour être retenus, les territoires ont présenté les actions et moyens envisagés pour répondre à trois objectifs principaux : conforter le rôle de l’école, organiser la continuité éducative, ouvrir le 'champ des possibles'.

Dans la Métropole de Lyon, les quartiers lauréats sont Lyon 8e (Etats-Unis, Langlet, Santy et Mermoz), Rillieux-la-Pape (Ville Nouvelle), Vaulx-en-Velin (Grande Île) et Vénissieux/Saint-Fons (Minguettes-Clochettes).

Fédérer tous les acteurs des quartiers prioritaires

L’Etat accompagnera les 80 territoires labellisés avec près de 100 millions d’euros engagés sur les trois prochaines années et l’engagement de toute la communauté éducative.

Dès cette rentrée 2019, une enveloppe de 100 000 euros s'apprête à être déléguée par Cité éducative pour soutenir la dynamique.

Il s’agit de fédérer tous les acteurs des quartiers prioritaires de la politique de la Ville afin d’en faire des lieux de réussite républicaine.

L’objectif est d’accompagner au mieux chaque parcours éducatif individuel, depuis la petite enfance jusqu’à l’insertion professionnelle (3 à 25 ans).

Ce programme vise à renforcer les prises en charges éducatives pendant le temps scolaire et périscolaire.

« Dans un premier temps et jusqu’à janvier, les quatre Cités éducatives lauréates de la Métropole définiront précisément leur projet. L’idée est de réunir l’ensemble des partenaires. Chaque Cité éducative est pilotée par un principal de collège. Les projets seront mis en œuvre à partir de janvier 2020. Par exemple, l’axe de travail à Lyon 8e repose sur l’amélioration des liaisons entre les différents parcours scolaires », précise Sandrine Bodin, directrice académique adjointe du Département du Rhône, référente du projet.

Damien LEPETITGALAND

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?