Football L’OL au stade de France le 31 juillet, à Turin le 7 ou 8 août

L’OL retrouvera Cristiano Ronaldo à Turin le 7 ou le 8 août Photo Progrès /Stéphane GUIOCHON.
L’OL retrouvera Cristiano Ronaldo à Turin le 7 ou le 8 août Photo Progrès /Stéphane GUIOCHON.

L’Olympique Lyonnais commence à voir plus clair dans son calendrier. Il faudra affronter le PSG un vendredi soir, pour cause de Fort Boyard sur France 2, une semaine avant d’aller à Turin.

L’UEFA a validé ce mercredi l’organisation de la fin de la Ligue des Champions 2019-2020. Les quatre huitièmes à jouer, dont Juve-OL, se dérouleront bien les vendredi 7 et samedi 8 août.

Les quarts de finale, sur un match, se disputeront ensuite à Lisbonne, du 12 au 15 août. Le tirage au sort est d’ailleurs prévu le 10 juillet pour ces matchs. Les demi-finales, toujours en une manche, suivront les 18 et 19 août, avant la finale programmée le dimanche 23 août.

Le 7 ou 8 août, l’OL retrouvera donc en Italie un adversaire qu’il a battu 1 à 0 à l’aller le 26 février au Groupama Stadium. Une Juve qui viendra de disputer quatorze matchs en deux mois depuis la reprise (douze en championnat et deux en coupe d’Italie). Dont en théorie la dernière journée de Série A à Turin face à la Roma le 2 août, soit cinq à six jours avant la venue de Lyon !

Le verre sera-t-il à moitié vide ou à moitié plein ? Les Italiens auront forcément retrouvé le rythme avec un tel programme. Mais on peut aussi imaginer que la fatigue pourrait être là, voire les blessures après une inactivité de plus de deux mois.

Les Lyonnais, eux, auront deux mois d’entraînement dans les jambes. Quelques matchs amicaux aussi, notamment les deux ou trois du tournoi organisés fin mi-juillet au Groupama Stadium sous le format de deux poules de trois et peut-être d’une finale.

Fort Boyard est donc plus fort que le foot

Ils auront également dans les jambes un match de compétition, la finale de la coupe de la Ligue face au PSG. Ce match était envisagé pour le 25 juillet, mais c’est bien le vendredi 31 juillet qu’il se disputera au Stade de France, sans doute devant du public, sans que l’on sache encore quelle jauge sera admise. Le président de la FFF, Noël Le Graët, a en effet réussi à ce que le premier match de foot qui soit joué après la crise sanitaire soit bien la finale de la coupe de France entre le PSG et Saint-Etienne. Et si on peut lui reprocher beaucoup de choses dans la période écoulée, on ne pourra pas dire que ce calendrier pénalise l’OL, les Lyonnais ayant malgré tout plus de récupération entre les deux matchs que la Juve.

Reste que les deux finales se dérouleront bien un vendredi, au lieu du traditionnel samedi. Car, comme Le Parisien l’avait soupçonné , France 2 a préféré maintenir Fort Boyard le samedi plutôt que les finales de foot ! Même si OL/PSG et ASSE/PSG feront forcément plus d’audience que Fort Boyard, la chaîne a voulu « préserver » son programme fort. Les supporters seront ravis d’avoir à se déplacer un vendredi. « À bientôt pour de nouvelles aventures, toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort ! ». C’est la phrase de fin de Fort Boyard. Elle ne s’applique plus vraiment au foot français, qui se couvre de ridicule depuis trois mois. Et qui n’en est donc plus à ça près.

François GUTTIN-LOMBARD

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?