Olympique lyonnais Houssem Aouar, pépite de l’année ?

Houssem Aouar avait notamment marqué cinq buts en cinq matches de coupe Gambardella la saison passée, dont l’un contre La Duchère / Photo Stéphane Guiochon
Houssem Aouar avait notamment marqué cinq buts en cinq matches de coupe Gambardella la saison passée, dont l’un contre La Duchère / Photo Stéphane Guiochon

Ce jeune meneur de jeu de 18 ans vient de signer son premier contrat pro. Son coach, Bruno Genesio, a l'embarras du choix pour lui permettre de faire ses premières apparitions en équipe première la saison prochaine.

Houssem Aouar a signé son premier contrat pro. Un premier palier pour ce jeune joueur qui a fêté ses 18 ans la semaine dernière, arrivé à l’OL en provenance de l’Athletic Club de Villeurbanne à 11 ans.

Le meneur de jeu a en tout cas tout ce qu’il faut pour continuer sa progression et effectuer ses débuts en match officiel avec les pros (il est déjà entré en cours de jeu samedi à Bourg lors du premier match amical de pré-saison, après avoir effectué le stage à Tignes).

A l’aise des deux pieds et capable d’éliminer en dribblant, Aouar brille aussi par sa qualité de passe et sa vision du jeu, souvent un point faible pour les joueurs aussi doués techniquement.

Et le numéro 10 sait également être efficace, comme le montrent ses statistiques en équipes de jeunes qui feraient pâlir plus d’un attaquant de métier.

Il y a deux saisons, Aouar avait marqué vingt-six buts en championnat U17 et un but en deux matches avec les U19. La saison passée, il a inscrit onze buts en dix-neuf rencontres avec les U19 et cinq buts en cinq matches de coupe Gambardella (tout en participant aussi à cinq matches de Youth League et six de CFA).

Des possibilités des deux côtés

De quoi peut-être lui permettre de faire ses premières apparitions cette saison, en fin de match ou lors de rencontres a priori plus abordables pour commencer.

Bruno Genesio semble en tout cas avoir réfléchi à la meilleure façon de l’inclure dans l’équipe : contre Bourg, Aouar était aligné côté droit avec la possibilité de repiquer au cœur du jeu et de laisser le couloir à Rafael.

Une option maligne qui pourrait permettre à l’entraîneur de l’OL d’exploiter les qualités offensives de ses latéraux, que ce soit Rafael à droite ou Maciej Rybus à gauche, sans avoir besoin de toucher à son 4-3-3. Et qui pourrait permettre à Houssem Aouar d’avoir l’occasion de glaner du temps de jeu des deux côtés de l’attaque.

A lui de prouver désormais qu’il mérite qu’on lui fasse confiance.

Hugo Hélin

Votre opinion ?

Les commentaires sont clos.