Rhône Cette entreprise se concentre sur la qualité de l’air dans la maison

Nicolas Orieux (à droite) vient de retirer le filtre installé au domicile d’une famille équipée depuis plusieurs mois. À gauche, Julien Pagis tient le filtre vierge  Photo Progrès /Muriel FLORIN
Nicolas Orieux (à droite) vient de retirer le filtre installé au domicile d’une famille équipée depuis plusieurs mois. À gauche, Julien Pagis tient le filtre vierge Photo Progrès /Muriel FLORIN

Cette jeune société installée à Mions, dans l’Est lyonnais, propose des solutions pour améliorer la qualité de l’air chez des particuliers, dans des entreprises ou des collectivités.

« Nos maisons sont cinq à huit fois plus polluées que l’extérieur » assure Julien Pagis. En cause, les normes plus strictes en matière d’isolation et en parallèle des systèmes de ventilation qui datent. S’y ajoutent les émanations des revêtements, du mobilier, ou de divers produits ménagers.

En 2018, Julien Pagis et Nicolas Orieux ont créé Bativ’air, entreprise dédiée à la dépollution de l’air intérieur. « À l’époque on nous prenait encore un peu pour des farfelus » relève le premier, titulaire d’un diplôme Santé respiratoire et habitat à Strasbourg. Depuis, la jeune société a prospéré. Elle revendique 350 clients, 15 salariés et des embauches à venir.

Nutritionnistes pour l’air

« Généralement, la pièce la plus polluée c’est la chambre du petit dernier, qu’on vient juste de refaire », précise Nicolas Orieux, formé aux techniques du bâtiment. Mais si on ouvre les fenêtres ? « Aérer, oui, c’est bien, mais filtrer c’est mieux » poursuit son collègue. Après avoir effectué un diagnostic (gratuit) Bativ’air propose très souvent d’installer un système qui permet d’insuffler l’air extérieur vers l’intérieur en le filtrant au préalable. Avec cette installation, l’air est également constamment renouvelé.

Michel et Dina Messieri ont adopté cette solution dans leur maison, à Meyzieu (Rhône). Monsieur Messieri souffre d’un handicap qui l’oblige à passer l’essentiel de son temps à domicile. « Depuis que nous sommes équipés, ses yeux ne le piquent plus et il a considérablement réduit sa consommation de pastilles pour la gorge. Il se sent beaucoup mieux » témoigne Dina qui se dit « 100 % convaincue ».

Outre le filtrage, Bativ’air peut établir d’autres préconisations concernant les revêtements intérieurs et extérieurs, l’isolation, les meubles, l’utilisation de certains produits ménagers et même proposer une rénovation utilisant des produits et des matériaux moins polluants. « Nous aidons les personnes à respirer mieux, afin de prévenir des problèmes de santé. Nous sommes un peu comme des nutritionnistes. Mais pour l’air » résume Julien Pagis.

M. F.

Votre opinion ?

Les commentaires sont clos.