Lyon À la Part-Dieu, «on espère ouvrir en continu les week-ends en juin et juillet»

Eric Amsellem, président des commerçants du centre commercial de la Part-Dieu.  Photo Progrès
Eric Amsellem, président des commerçants du centre commercial de la Part-Dieu.  Photo Progrès
Clients et commerçants étaient contents de la réouverture, notamment samedi, qui a vu affluer de nombreux consommateurs. Photo Progrès/Norbert GRISAY
Clients et commerçants étaient contents de la réouverture, notamment samedi, qui a vu affluer de nombreux consommateurs. Photo Progrès/Norbert GRISAY
Il y avait du monde, samedi, pour le premier week-end de déconfinement, notamment devant les boutiques de vêtements. Photo Progrès/Norbert GRISAY
Il y avait du monde, samedi, pour le premier week-end de déconfinement, notamment devant les boutiques de vêtements. Photo Progrès/Norbert GRISAY
Il fallait parfois être patients, samedi dernier. Photo Progrès/Norbert GRISAY
Il fallait parfois être patients, samedi dernier. Photo Progrès/Norbert GRISAY
Eric Amsellem, président des commerçants du centre commercial de la Part-Dieu.  Photo Progrès Clients et commerçants étaient contents de la réouverture, notamment samedi, qui a vu affluer de nombreux consommateurs. Photo Progrès/Norbert GRISAY Il y avait du monde, samedi, pour le premier week-end de déconfinement, notamment devant les boutiques de vêtements. Photo Progrès/Norbert GRISAY Il fallait parfois être patients, samedi dernier. Photo Progrès/Norbert GRISAY

Eric Amsellem, président du Groupement d’intérêt économique (GIE) des commerçants du centre commercial de la Part-Dieu, qui a rouvert ses portes le 19 mai après plus de trois mois de fermeture, dresse un premier bilan, au terme de la première semaine de réouverture.

Comment s’est passée cette réouverture du centre commercial ?

« Comme vous pouvez vous en douter, les commerçants étaient ravis de pouvoir enfin rouvrir mercredi après plus de trois mois d’arrêt. C’est une bonne nouvelle pour tous. Cette fois-ci, on avait été prévenu plus de deux semaines en amont, ce qui nous a permis d’organiser cette réouverture de la meilleure des manières. »

Les clients ont-ils été au rendez-vous pour cette première semaine ?

« Pour cette première « mini-semaine », de mercredi à samedi, les clients étaient contents de revenir dans le centre commercial. On a eu un taux de fréquentation très intéressant pour la période. C’est encourageant pour la suite. »

Le premier samedi de réouverture a-t-il répondu à vos attentes ?

« On peut dire que le résultat est plutôt satisfaisant, oui. Si ce n’était pas l’affluence des grands jours, les clients étaient là. On savait de toute manière, sur un week-end prolongé, qu’on n’allait pas faire une journée de folie. Ce genre de week-ends, on le sait, ne sont pas les meilleurs pour nous. On a fait un samedi « moyen plus » si on peut dire, mais c’est en adéquation avec ce qu’on attendait. »

Un report des soldes d’été ? « Une très mauvaise chose pour les commerçants »

Avez-vous prévu, dans les prochaines semaines d’ouvrir le centre commercial également le dimanche ?

« Nous en discutons avec les commerçants oui. Nous envisageons d’ouvrir en continu sur les mois de juin et de juillet. Samedi nous n’avions toujours pas reçu l’arrêté préfectoral qui nous permettrait de le faire. On espère que cette question d’ordre administrative sera rapidement réglée. »

Quelle perspective avez-vous après ces longues semaines de fermeture ?

« L’ensemble des commerçants attend avec impatience les soldes d’été. On compte beaucoup là-dessus, surtout dans cette année particulière. D’ailleurs, je pense que le report des soldes d’été (elles devraient débuter le 23 juin prochain), qui a un temps été envisagé, est une très mauvaise chose. Comme je l’avais déjà expliqué pour les soldes d’hiver, décalées puis rallongées de deux semaines, un report diluerait l’effet soldes sur plusieurs semaines et elles tomberaient sur une période où de très nombreux clients seront partis en vacances. Ça desservirait grandement les commerçants. »

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?