Lyon 6e Les “Mamas qui déchirent” au secours des parents solos

Lors de chaque distribution, plus d’une centaine de personnes viennent comme Esther récupérer quelques kilos de produits essentiels auprès des “Mamas qui déchirent”.  Photo Stéphanie FERRAND
Lors de chaque distribution, plus d’une centaine de personnes viennent comme Esther récupérer quelques kilos de produits essentiels auprès des “Mamas qui déchirent”.  Photo Stéphanie FERRAND

Il ne s’agissait au départ que d’un groupe de discussion sur un réseau social, c’est aujourd’hui une association. “Les mamas qui déchirent” aident les familles monoparentales en leur distribuant des denrées alimentaires. L’association cherche de nouveaux membres afin de développer ses actions.

Depuis novembre 2020, l’association “Les mamas qui déchirent” accompagne à la parentalité et apporte une aide matérielle, morale, sanitaire, administrative et juridique à des familles précaires.

Nanou, l’une de ses membres fondatrices explique : «  On a créé un groupe Facebook entre mamans lyonnaises il y a huit ans afin de s’entraider et d’échanger des vêtements. Au fil du temps, il s’est développé et aujourd’hui, il compte 15 000 membres. Des pages similaires sont même apparues au Canada, au Maroc…

Distribution de produits de base

Pour aider les plus fragiles à faire face à la crise sanitaire, on a décidé de créer une association et poursuivre nos actions. On a mis en place les Cov’aide Famille. Deux après-midi par semaine, on distribue une vingtaine de produits de base (laitages, huile, fruits et légumes…) à une centaine de nos adhérents, des familles monoparentales et de jeunes migrants.

On effectue également des livraisons de colis au domicile de personnes qui ne peuvent pas se déplacer. Nous ne sommes pas des travailleurs sociaux, tout le monde est bénévole. Les mères de famille qui viennent ici en ont vraiment besoin. La moitié d’entre elles sont en difficulté suite au non-paiement de la pension par leur ex-conjoint ».

« On ne sait pas comment on va tenir »

Jusqu’à la fin du dispositif sanitaire d’urgence, la mairie du 6e arrondissement prête une salle, au 37 rue Bossuet, aux membres et bénévoles de l’association pour assurer les distributions, qui se déroulent chaque mardi et jeudi, de 14 heures à 16 h 30.

Nanou poursuit : « On se demande comment on va faire par la suite. On a fait des demandes de subventions mais pour le moment, on n’a pas de réponses. On ne dispose que de dons et des adhésions (12 € annuels). Pour le reste, on fait avec nos fonds et moyens personnels.

Mon cousin Teddy, déménageur pour “Les 3 frères” vient gracieusement nous chercher, nous emmène à la Banque Alimentaire de Décines où on récupère les produits et nous ramène au pied de l’immeuble de la MJC.

On a de plus en plus de demandes, donc on ne sait pas comment on va tenir. On vient de lancer une campagne d’adhésion sur Helloasso. On aimerait aussi accueillir rapidement de nouveaux bénévoles pour nous épauler ».

Pour devenir membre de l’association : https://www.helloasso.com/associations/les-mamas-qui-dechirent/adhesions/adhesion-a-l-association-les-mamas-qui-dechirent

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?