Bron Artup signe une fresque pour remercier les soignants

Julien Bard et Vincent Gobert ont mis douze jours à réaliser cette œuvre monumentale.  Photo Sylvain Mestre
Julien Bard et Vincent Gobert ont mis douze jours à réaliser cette œuvre monumentale.  Photo Sylvain Mestre

L’œuvre de street art, visible depuis le boulevard périphérique, a été réalisée par l’entreprise lyonnaise Artup. La fresque se dresse sur un bâtiment technique du groupement hospitalier Est. Un hommage aux dimensions monumentales.

Elle s’est fait connaître avec la fresque en l’honneur des joueurs lyonnais champions du monde de foot en 2018. Elle a cartonné avec ses masques aux couleurs de Lyon , l’entreprise Artup se distingue encore en ce début d’automne.

Elle vient de réaliser une fresque monumentale visible depuis le périphérique, au cœur du groupement hospitalier Est.

« C’est très touchant »

Un travail de 12 jours réalisé en septembre par les peintres et fondateurs d’Artup Vincent Gobert et Julien Bard. « On discutait déjà avec les HCL avant la crise sanitaire pour qu’on puisse travailler sur certains de leurs murs.

Le Covid a tout arrêté. Le jour du déconfinement, ils nous ont appelés en nous demandant de faire une proposition, raconte Julien. On a tout de suite proposé une fresque pour remercier les soignants. »

 Une convention a été signée entre Artup et les HCL qui ont mis à disposition le mur du GHE.   Photo Sylvain Mestre
Une convention a été signée entre Artup et les HCL qui ont mis à disposition le mur du GHE.   Photo Sylvain Mestre
 La fresque a été réalisée sur un mur d’une chaufferie des HCL.   Photo Sylvain Mestre
La fresque a été réalisée sur un mur d’une chaufferie des HCL.   Photo Sylvain Mestre
 Julien Bard et Vincent Gobert fondateurs d’Artup.  Photo Sylvain Mestre
Julien Bard et Vincent Gobert fondateurs d’Artup.  Photo Sylvain Mestre
 Julien Bard et Vincent Gobert ont dû mettre la main à la poche pour réaliser la fresque. Ils ont pris en charge les ¾ de l’investissement.  Photo Sylvain Mestre
Julien Bard et Vincent Gobert ont dû mettre la main à la poche pour réaliser la fresque. Ils ont pris en charge les ¾ de l’investissement.  Photo Sylvain Mestre
 Monumentale ! La fresque mesure 9,5 mètres de haut et 23 mètres de long.   Photo Sylvain Mestre
Monumentale ! La fresque mesure 9,5 mètres de haut et 23 mètres de long.   Photo Sylvain Mestre
 Le collectif Artup est aussi à l’origine de ce Lion…   Photo DR
Le collectif Artup est aussi à l’origine de ce Lion…   Photo DR
 Artup s’était fait connaître en 2018 via sa fresque des champions du monde réalisée 24 quai Joseph-Gillet.   Photo Thomas LACONDEMINE
Artup s’était fait connaître en 2018 via sa fresque des champions du monde réalisée 24 quai Joseph-Gillet.   Photo Thomas LACONDEMINE
 Une convention a été signée entre Artup et les HCL qui ont mis à disposition le mur du GHE.   Photo Sylvain Mestre  La fresque a été réalisée sur un mur d’une chaufferie des HCL.   Photo Sylvain Mestre  Julien Bard et Vincent Gobert fondateurs d’Artup.  Photo Sylvain Mestre  Julien Bard et Vincent Gobert ont dû mettre la main à la poche pour réaliser la fresque. Ils ont pris en charge les ¾ de l’investissement.  Photo Sylvain Mestre  Monumentale ! La fresque mesure 9,5 mètres de haut et 23 mètres de long.   Photo Sylvain Mestre  Le collectif Artup est aussi à l’origine de ce Lion…   Photo DR  Artup s’était fait connaître en 2018 via sa fresque des champions du monde réalisée 24 quai Joseph-Gillet.   Photo Thomas LACONDEMINE

Presque une évidence à laquelle les HCL accèdent sans hésitation. Les Hospices mettent à dispo un mur. La maquette proposée par les deux artistes est acceptée.

Une convention est signée. Aujourd’hui, la peinture s’étale sur un bâtiment technique visible depuis le périphérique. Une œuvre de 9,5 mètres de haut et 23 mètres de long rendant hommage aux trois piliers du groupe hospitalier basé à Bron : neuro, cardio et HFME.

Une femme enceinte, un cœur, un cerveau et un enfant sur une balançoire composent ce tableau au centre duquel se « détache » un « merci ». Simple, sobre et efficace.

« On a eu plein de retours positifs du personnel soignant… C’est très touchant. C’est cool, on a la sensation d’avoir fait un truc qui a du sens…» lâche Julien Bard.

 

 

Des témoignages d’autant plus touchants qu’Artup y est allé de sa poche pour finaliser cette opération. La campagne de financement n’a pas permis de récolter l’argent escompté… Seuls 5 000 €, émanant du joueur de foot Willem Geubells, ont été collectés.

Vincent et Julien ont donc dû oublier toutes notions salariales et taper dans leur trésorerie. Coût total de l’opération 20 000 €. Aux yeux des deux hommes, l’investissement des soignants méritait bien cela.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?