Lyon | Spectacle Le transformisme, c’est « l’art de la métamorphose et du show »

Victoria Idole, ou l’art de la métamorphose.  Photo Progrès /DR Victoria Idole ou l'art de la métamorphose.  Photo DR
Victoria Idole, ou l’art de la métamorphose.  Photo Progrès /DR Victoria Idole ou l'art de la métamorphose.  Photo DR

Kevin, alias Victoria Idole, est artiste transformiste et drag-queen lyonnais. Cette passion du spectacle, il en a fait son métier. Rencontre.

Comment êtes-vous devenu artiste-transformiste ?

« À l’âge de 16 ans j’entreprends un CAP coiffure et poursuis ma formation avec le diplôme d’État de maquilleur, perruquier, plasticien à l’Atelier du Griffon. Cette formation m’a propulsé vers la créativité.

J’avais la tête dans l’univers de la mode et je rêvais de podium et de show. C’est à cette période que je découvre les spectacles transformistes. »

Quel est votre parcours professionnel ?

« À 17 ans, je me décide à me lancer et je remporte un concours du “Dv1” la célèbre boîte de nuit. Cela a un effet accélérateur !

À partir de ce moment, les succès s’enchaînent, je suis récompensé par plusieurs concours dont en 2009 “Miss Drag-Queen Provence-Côte-d’Azur”.

Puis je rejoins la troupe Sister Boys Show dirigée par Candy William’s avec laquelle je collabore pendant plusieurs années. En 2013, j’occupe une résidence au “Crazy” à Lyon et en 2014, je deviens dauphine à l’élection de Miss Continental, le concours de la culture drag.

Depuis, je me produis de partout en France comme à l’étranger, Grèce, Allemagne, Suisse, je fais le spectacle pour trois mois à Genève au célèbre cabaret la Garçonnière. »

Que représente le transformisme pour vous ?

« Le transformiste est une personne dont le métier est de se déguiser en femme en utilisant les atouts du sexe féminin de manière exubérante. Le côté théâtral est volontairement appuyé.

C’est un jeu, une passion, un métier. Je crée mes costumes, je façonne mes bandes-son. On est là pour donner de la joie aux gens en leur apportant la beauté, la surprise, le glamour et l’humour. C’est l’art de la métamorphose et du show à l’état pur ! »

À 30 ans, qu’envisagez-vous pour la suite de votre carrière ?

« Depuis plus de dix ans, je pratique également l’animation de spectacles. Il y a deux semaines, j’ai animé la soirée élection Drag de Lyon. Je voudrais aborder le côté organisation.

Dans quelques années entre 35 et 40 ans, je m’orienterai vers la direction artistique, ce serait logique pour moi. »

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?