Rhône L'action de la série télé inspirée de l'affaire Dupont de Ligonnès se passe à Lyon

Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo  M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6 Photo M6 Photo  M6 Photo M6 Photo M6 Photo M6 Photo M6 Photo M6 Photo M6 Photo M6 Photo M6

Quand Xavier Dupont de Ligonnès devient Christophe de Salin et que l'action se déroule à Lyon au lieu de Nantes... Ça se passe dans une fiction, dans la mini-série intitulée "Un Homme ordinaire" et dont la suite est diffusée ce mardi soir sur M6.

Photo Progrès/M6
Photo Progrès/M6

C'est ce mardi soir qu'est diffusée, sur M6, la suite de la mini-série sur l'affaire Dupont de Ligonnès. Deux nouveaux épisodes de 52 minutes vont être dévoilés.

Alors que dans la réalité, les événements dramatiques de la célèbre affaire "XDDL" se sont produits à Nantes, c'est la ville de Lyon qui a été choisie comme décor pour cette fiction, réalisée par Pierre Aknine et intitulée "Un Homme ordinaire".

Avec Arnaud Ducruet dans le rôle du père de famille (qui se nomme Christophe de Salin dans la série) et Emilie Dequenne dans celui d'une spécialiste en cyber-sécurité, Anna-Rose Gagnières, la mini série comporte 4 épisodes. Deux ont déjà été diffusés mardi 15 septembre.

 

Une action clairement ancrée à Lyon

Dès le début du premier épisode de la série, le doute n'est pas permis : la voiture qui apparaît sur le premier plan est immatriculée 69 et se déplace dans les rues de Lyon. On aperçoit un panneau indiquant "Les halles de Lyon" en arrière-plan et la belle maison bourgeoise dans laquelle se déroulent les meurtres est assez typique du coin.

 

 

Extrait d'une scène tournée au parc de la Tête d'Or, devant les serres du jardin botanique.

 Photo Progrès/M6
Photo Progrès/M6
Photo Progrès/M6
Photo Progrès/M6
 Photo Progrès/M6 Photo Progrès/M6

"Meurtre en série à Lyon" est-il titré sur la télévision que regarde avec fascination Emilie Dequenne, dont le personnage (fictif) va se passionner pour l'affaire. Quand elle crée une page Facebook dédiée à l'affaire, la photo de Christophe de Salin apparait avec comme décor les berges du Rhône. L'un des enfants évoque même Rillieux-la-Pape dans un de ses statuts.

Bref, la fiction - par ailleurs très documentée sur l'affaire de la tuerie de Nantes et ses détails - se déroule clairement dans la capitale des Gaules, une ville semblable à Nantes par bien des aspects.

 

"Pendant plus d'un an et demi, nous avons travaillé sur l'histoire d ela famille Dupont de Ligonnès"

"Pendant plus d’un an et demi la scénariste et moi-même, avons travaillé sur l’histoire de la famille Dupont de Ligonnès, explique le réalisateur Pierre Aknine. Nous l’avons infiltrée, décortiquée avec la lecture de lettres, de mails, d’articles et d’entretiens avec plusieurs protagonistes concernés. Doucement s’est esquissée une conviction, une possibilité d’aborder de manière sensible cette histoire. À cet instant précis, nous pouvions passer à la fiction".

 

L'affaire XDDL passionne les amateurs de faits divers depuis 2011. C'est Arnaud Ducruet qui incarne le père de famille sur le petit écran.

Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6
Photo M6 Photo M6

L'énorme méprise qui a relancé l'engouement

A l'époque du tournage, l'engouement pour "XDDL" (Xavier Dupont de Ligonnès) n'avait pas encore atteint les sommets qu'elle connaît maintenant. En octobre 2019, l'affaire avait connu un rebond inattendu avec cette erreur, de la police et des médias, quand un homme - Guy Joao - avait été pris à tort pour XDDL.

Enfin, lors de l'été 2020, de nouvelles révélations sur le dossier étaient dévoilées dans le magazine Society, qui a vendu pour l'occasion 300 000 exemplaires (au lieu de 47 000 en temps normal).

"Un Homme ordinaire" de Pierre Aknine, à partir du mardi 15 septembre à 21h05 sur M6.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?