Environnement Elle recycle les déchets d’une enseigne zéro déchet

Catherine Berger présente sa nouvelle collection de cabas créés  à partir de sacs de farine. Ils sont accessibles à la boutique Eldorad’Oz.  Photo Progrès /Photo DR
Catherine Berger présente sa nouvelle collection de cabas créés à partir de sacs de farine. Ils sont accessibles à la boutique Eldorad’Oz.  Photo Progrès /Photo DR

Souvent performants et d’une solidité remarquable, les matériaux pauvres habituellement jetés retrouvent, grâce au savoir-faire et à l’inventivité de la relieure Catherine Berger, une nouvelle utilité.

«Le confinement m’a forcée à me remuer les méninges pour m’occuper les mains et l’esprit», explique Catherine Berger qui a dû «réfléchir autrement» pour travailler avec le moins de matériaux possibles.

De l’art millénaire de la reliure à la production d’objets beaux et utiles, sa capacité d’adaptation lui fait réaliser des merveilles à partir de l’aluminium des cannettes, de sacs de farine, de carton ondulé, de cagettes ou de papiers d’emballage récupérés chez les commerçants de la place de Paris. Avec un intérêt partagé pour le zéro déchet, la boutique de vrac Eldorad’Oz, le ludo-café L’Odyssée des coccinelles et la librairie Les Mangeurs d’étoiles, regroupés au sein de l’association Les Vitrines de Vaise, constituent autour de cette relieure un véritable partenariat.

Une expérience inventive et éthique

«Ce qui m’éclate vraiment, c’est d’avoir une bonne idée. C’est le matériau qui la déclenche et me guide vers mes créations».

Présentés sous l’enseigne « Les Millefeuilles de Catberger», des objets ou accessoires parfois éloignés du domaine de la reliure sont créés à partir de matériaux souvent déjà recyclés, injustement qualifiés de «pauvres».

Entre les mains de Catherine Berger, ils acquièrent une certaine noblesse en devenant ces sacs très solides, carnets aux finitions parfaites, couvertures de livres aux détails soignés, et même parfois étagères inattendues. Tous uniques.

«Mon métier de relieure m’a permis d’être très polyvalente au niveau des matières premières souvent luxueuses, et aujourd’hui le passage aux matériaux pauvres représente pour moi un nouveau défi», détaille Catherine Berger, en attente de l’obtention du label « Créer et fabriquer à Lyon ».

Les Millefeuilles de Catberger. 37, rue Roger-Salengro. Lyon 9e. Tel : 08.90.10.91.28. Facebook : Mille Feuilles Atelier de reliure.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?