Solidarité Pour ne plus s'ennuyer, Chaké fabrique des masques aux employés du Super U

Chaké Vosghanian s’est mise dans son atelier de couture, à confectionner des masques de protection pour les employés et caissière du magasin Super U de la rue Boileau.  Photo Progrès /Dominique CAIRON
Chaké Vosghanian s’est mise dans son atelier de couture, à confectionner des masques de protection pour les employés et caissière du magasin Super U de la rue Boileau.  Photo Progrès /Dominique CAIRON
Chaké Vosghanian s’est mise dans son atelier de couture, à confectionner des masques de protection pour les employés et caissière du magasin Super U de la rue Boileau  Photo Progrès /Dominique CAIRON
Chaké Vosghanian s’est mise dans son atelier de couture, à confectionner des masques de protection pour les employés et caissière du magasin Super U de la rue Boileau  Photo Progrès /Dominique CAIRON
Chaké Vosghanian s’est mise dans son atelier de couture, à confectionner des masques de protection pour les employés et caissière du magasin Super U de la rue Boileau  Photo Progrès /Dominique CAIRON
Chaké Vosghanian s’est mise dans son atelier de couture, à confectionner des masques de protection pour les employés et caissière du magasin Super U de la rue Boileau  Photo Progrès /Dominique CAIRON
Chaké Vosghanian s’est mise dans son atelier de couture, à confectionner des masques de protection pour les employés et caissière du magasin Super U de la rue Boileau.  Photo Progrès /Dominique CAIRON Chaké Vosghanian s’est mise dans son atelier de couture, à confectionner des masques de protection pour les employés et caissière du magasin Super U de la rue Boileau  Photo Progrès /Dominique CAIRON Chaké Vosghanian s’est mise dans son atelier de couture, à confectionner des masques de protection pour les employés et caissière du magasin Super U de la rue Boileau  Photo Progrès /Dominique CAIRON

Pour rompre avec la solitude et l’inactivité dues au confinement, Chaké Vosghanian a décidé d’aider les employés du magasin Super U de la rue Boileau dans le 6e arrondissement de Lyon en leur confectionnant des masques en tissus lavables.

Dans ce contexte particulier, les initiatives se multiplient pour rompre la solitude, le désœuvrement. Mais celle que vient de prendre Chaké Vosghanian est inédite !

En cette période de pénurie de masques, cette couturière de profession vient de mettre en place à Lyon, dans le 6e arrondissement, une distribution de masques de protections à destination des employés et caissières du magasin Super U, situé à côté de son atelier de retouche de vêtements.

« Une sécurité supplémentaire pour les caissières »

Un atelier bien connu du quartier, puisqu’elle y est installée depuis 33 ans (La Clinique Du Vêtement), et est la voisine du Super U de la rue Boileau. Sa boutique étant fermée pendant cette période de confinement, elle a voulu se rendre utile et a proposé au directeur du magasin de confectionner bénévolement des masques en tissu lavables pour le personnel du Super U.

La commande est lancée depuis la semaine dernière pour en confectionner 50 (pour que chaque collaborateur puisse en avoir 2. « C’est avec soulagement et bonheur que nous avons accueilli cette proposition », a confié une employée du magasin.

Laurent Thevenin, le directeur, a tout de suite accepté cette proposition. « Nous avons mis en place un système de filtrage avec des barrières de sécurité, pour éviter les contacts. Mais les caissières sont les plus exposées, et c’est une sécurité supplémentaire pour elles de porter un masque », reconnait-il.

Chaké Vosghanian fabrique ses 50 masques dans sa boutique. Une activité généreuse, qui l’occupe et surtout est très utile en ce moment.

Chaké Vosghanian La Clinique du Vêtement (113 Rue Boileau, 69006 Lyon). Installée depuis 1987 (33 ans).

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?