Lyon Les clés ont désormais leurs conciergeries connectées

Christophe Bussone, représentant de Monkey Locky à Lyon, assure le déploiement des casiers... Photo Progrès/David TAPISSIER
Christophe Bussone, représentant de Monkey Locky à Lyon, assure le déploiement des casiers... Photo Progrès/David TAPISSIER

Créée en 2016, « Monkey Locky » propose des consignes connectées dans des commerces de proximité, au cœur des arrondissements de la ville. Explication avec Christophe Bussone, représentant de la start-up.

L’éternel problème des clés… Tout le monde a déjà caché un trousseau sous un pot de fleur ou un paillasson. Sauf qu’il est très difficile d’expliquer à un assureur qu’elles étaient cachées ainsi lorsqu’elles ont disparu et que l’appartement ou la maison a été "visité".

Un constat qui part -comme souvent pour les start-up- du vécu des cofondateurs de Monkey Locky. Qui, après avoir testé leur concept à Paris et installé pas moins de 900 consignes dans 60 points relais, ont décidé de s’attaquer à la Province en commençant par Lyon.

Une quinzaine de consignes déjà installées

Christophe Bussone, spécialisé dans le développement mécanique est intéressé et contacte la société qui lui fait confiance. Désormais, il assure la prospection, l’installation et le suivi de ces consignes connectées.

« Les tractations se sont faites en mars et les premières sont arrivées en mi-avril 2019, au cœur du 6e. Depuis, une quinzaine ont été installées. L’objectif, c’est de proposer un maillage assez cohérent àLyon, dans des lieux de proximité aux amplitudes horaires les plus larges possible, et d’arriver à une quarantaine de points », explique le Lyonnais.

Un boîtier et un service complètement autonomes

Pour les lieux qui accueillent les clés, c’est surtout le côté high-tech, mais aussi le service rendu qui fonctionne : le boîtier principal est équipé d’une clé 3G, ce qui le rend complètement autonome pour l’ouverture des casiers.

Il ne nécessite aucune intervention, si ce n’est un redémarrage si nécessaire.

Boulangeries, boucheries, bars : pour tous ces commerces de proximité, c’est également un excellent moyen de se faire connaître et de toucher une nouvelle clientèle.

Une proposition qui peut aussi bien intéresser les particuliers pour des clés de maison ou de voiture mais également les loueurs, qui voient la possibilité pour les locataires de récupérer simplement les clés lorsqu’ils arrivent.

Ce service a bien sûr un coût : 4,90 euros pour la première location, puis 2,50 euros les journées suivantes.

David TAPISSIER

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?