Musique Mary Reynaud et la poésie des petites choses de la vie

Mary Reynaud est aussi la choriste et guitariste du rockeur Franck Carducci / photo Inès Bourgeois
Mary Reynaud est aussi la choriste et guitariste du rockeur Franck Carducci / photo Inès Bourgeois

La chanteuse lyonnaise sort son premier EP en solo, "Make it together", après quinze ans de carrière.

Make it together ce sont les petites histoires de la vie de Mary Reynaud réparties en six titres. "Mes compositions sont vraiment personnelles. Il faut que ça sorte de moi. Je n'arrive pas à m'inspirer de quelqu'un d'autre", confesse la chanteuse et guitariste lyonnaise qui compte déjà quinze ans de carrière.

 

"Je me sens comme une débutante"

 

Des petites histoires qui peuvent paraître anodines, mais qui ont le don de tracasser la chanteuse aux longs cheveux blond lorsqu'elle les chante en public.

 

"C'est la première fois que je fais quelque chose à mon nom", continue celle qui a eu l'occasion de jouer l'Human Jukebox au Ninkasi, de faire les première parties du rockeur Franck Carducci et de jouer les "country woman" à Disney Land. "Avec ce premier EP, je me sens comme une débutante."

 

"J'ai toujours baigné dans la musique américaine", assure Mary Reynaud, car son père organisait des concerts de rock et de country dans les années 90. "J'ai commencé à chanter à l'âge de douze ans et j'ai formé mon premier groupe de musique à 14 ans : Mary & Co."

La chanteuse a suivi une formation de musicologie à l'université Lyon 2 / photo DR
La chanteuse a suivi une formation de musicologie à l'université Lyon 2 / photo DR

La chanteuse et ses musiciens ont, pendant huit ans, silloné la France et l'Ecosse pour se produire sur 250 scènes. "C'est comme ça que j'ai appris à faire de la musique. C'est sur scène que j'ai grandi et c'est sur scène que je me suis construite", poursuit-elle. 

 

Une voix, une guitare, une mandoline et un dobro

 

Et c'est comme ça qu'elle continue de bâtir sa carrière d'artiste. "Pour mes propres compositions, je ne joue d'habitude qu'en guitare-voix. Mais en mars dernier j'ai eu l'occasion de me produire sur scène avec une personne qui joue de la mandoline et une autre qui joue du dobro."

 

L'expérience lui a plu. Et c'est comme ça, que Mary Reynaud et ses musiciens se sont retrouvés dans un studio d'enregistrement. "Ce n'était pas du tout prémédité. On n'avait pas beaucoup répété et on voulait capter le moment présent. Cet EP, c'est un peu comme un polaroid."

 

Une qualification à l'image de ses six titres folk acoustiques qui cherchent à capter un moment particulier. 

Comme une douceur d'été

 

"Under the fig tree raconte la douceur du temps passé sous le figuier du jardin, alors que je m'étais brisé les orteils sous un bout de bois", raconte celle qui se considère comme une "petite quenelle de souche". 

 

"Magic Passerelle parle des âmes qui se rencontrent et qui ont déjà l'impression de se connaître", continue-t-elle. "Ça peut être effrayant, mais il suffit juste de se laisser porter."

 

"La citation Il n'y a rien de plus triste que d'être triste pour rien m'a inspiré Sad for nothing", complète la lyonnaise "Cette chanson explique que tout va bien, que pourtant j'ai le cœur tout mou et que je culpabilise d'être triste pour rien."

 

Sur les six titres de l'EP Make it together, quatre sont de Mary Reynaud. "Les deux autres, je les ai piqués à Mary & Co et Franck Carducci", dit-elle dans un sourire.

 

Ses fans pourront les découvrir lors des "Releases Party" (soirées de lancement, ndlr) le 13 septembre pour le 19ème anniversaire du Ninkasi (Lyon 7) et le 14 septembre (jour de sortie) à l'Eden Rock Café, Lyon 1.

 

> Site internet : www.maryreynaudmusic.com

Mary Reynaud en quelques dates

En 1997, Mary Reynaud âgée de 12 ans fait la rencontre déterminante avec la chanteuse lyonnaise Vicky Layne qui lui fit découvrir le guitare-voix.

 

En 2000, elle crée le groupe de Country-Bluegrass « Mary & Co » et se produit dans 250 concerts en France et Ecosse pendant 7 ans, 3 albums en autoproduction constitués de compositions et de reprises.

 

En 2003, elle suit une formation de musicologie à l’université Lyon 2 et enchaîne avec un an au CNR de Lyon pour apprendre le Jazz vocal.

 

En 2005, elle participe au trio vocal acoustique féminin avec les chanteuses Vicky Layne et Linda Jacob (Roadriders).

 

En 2010, elle est la choriste de Vicky Layne et débute l'enseignement d'éveil musical au Petit Monde.

 

En 2011, elle crée le duo Georgette Wants To Dance et le trio After Grant Project.

 

En 2014, elle devient la choriste de Franck Carducci et le suit sur sa tournée « Oddity tour ». En parallèle, elle est la choriste et la bassiste du Jery Liva Trio et fait des concerts à Disneyland Paris.

 

En 2015, elle effectue de nombreux concerts dans la région lyonnaise sous le nom "Mary Georgette", projet de reprises pop/country/rock avec guitare-voix-looper, dans une forme qu'elle appelle le Human Jukebox.

 

En 2016, elle enregistre l'EP "Make it together", avec ses compositions. 

Auriane Poillet

Votre opinion ?

Les commentaires sont clos.