Lyon O’Berny, les bentos à la française

Amaury Nyssen et Mathilde Bertrand Ph. Progrès /C.BONNAUD
Amaury Nyssen et Mathilde Bertrand Ph. Progrès /C.BONNAUD
L’œuf meurette dans son nid a le temps d’être dégusté. Le plat qui suit, une aubergine rôtie, est resté bien chaud dans son récipient !  Photo Progrès /Céline BONNAUD
L’œuf meurette dans son nid a le temps d’être dégusté. Le plat qui suit, une aubergine rôtie, est resté bien chaud dans son récipient !  Photo Progrès /Céline BONNAUD
Mention spéciale pour les desserts et notamment le « fou de figues » et thym. Pas trop sucré et au final plutôt léger.  Photo Progrès /Céline BONNAUD
Mention spéciale pour les desserts et notamment le « fou de figues » et thym. Pas trop sucré et au final plutôt léger.  Photo Progrès /Céline BONNAUD
Amaury Nyssen et Mathilde Bertrand Ph. Progrès /C.BONNAUD L’œuf meurette dans son nid a le temps d’être dégusté. Le plat qui suit, une aubergine rôtie, est resté bien chaud dans son récipient !  Photo Progrès /Céline BONNAUD Mention spéciale pour les desserts et notamment le « fou de figues » et thym. Pas trop sucré et au final plutôt léger.  Photo Progrès /Céline BONNAUD

Parmi les nouvelles façons de manger sain et malin, voici O’Berny ! Au cœur de la rue Sainte-Hélène, Amaury Nyssen et Mathilde Bertrand, 50 ans et quelques à eux deux, ont ouvert juste avant l’été leur propre restaurant. « On voulait proposer des bentos comme au Japon, c’est-à-dire “tout en un”, avec le plat, l’entrée et le dessert. Ça permet de gagner du temps », explique Mathilde.

Son cuisinier de mari, chef dans différents palaces parisiens, la suit lorsqu’elle est mutée à Lyon en 2017. Il travaille alors chez Danièle et Denise et quand le premier confinement arrive, ils peaufinent leur projet : ouvrir leur restaurant de bentos, mais avec une cuisine bien française, des produits frais et de saison. Ici, tout est fait maison, et la carte change tous les mois, avec une proposition végétarienne (et même vegan). Œuf meurette façon O’Berny, ravioles aux légumes en trois couleurs, échine de cochon et purée de carottes maison cuit à la bière, dessert “fou de figues” et thym rythment joliment les propositions. C’est frais et plein d’inventivité !

Un concept qui se prête parfaitement à la livraison, et c’est tant mieux ! Ils ont pu lancer O’Berny avec la vente à emporter, se faire connaître sur les marchés de la Presqu’Île, et être prêts pour l’ouverture des restaurants, en juin.

O’Berny. 31, rue Sainte-Hélène, Lyon 2e. Tél. 04.78.92.93.54. www.obernyrestaurant.fr Menu complet 19 €. Formule entrée-plat ou plat-dessert 17 €.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?