Rhône Lyon va accueillir le premier mondial de la praline rose

La praline est un joyau lyonnais (et même régional). Photo d'illustration Progrès/Richard MOUILLAUD
La praline est un joyau lyonnais (et même régional). Photo d'illustration Progrès/Richard MOUILLAUD
Photo d'illustration Progrès/Richard MOUILLAUD
Photo d'illustration Progrès/Richard MOUILLAUD
La praline est un joyau lyonnais (et même régional). Photo d'illustration Progrès/Richard MOUILLAUD Photo d'illustration Progrès/Richard MOUILLAUD

C'est une première: un mondial de la praline rose va avoir lieu en 2022, à Lyon et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

C'est l'un des joyaux lyonnais: la praline rose, qu'il est difficile d'éviter dans les boulangeries, pâtisseries, restaurants et autres magasins de souvenirs.

Deux agences de communication (Melbourne et Plein Gas) ont eu l'idée de la mettre à l'honneur avec le premier mondial du genre, le mondial de la praline (#PralineTheWorld), un concours culinaire. De quoi voir la vie en rose.

Si la communication vient de démarrer, il faudra patienter encore un peu: le mondial aura lieu en 2022.

Pour cette première édition, le concours s’adressera d’une part aux professionnels de la boulangerie-pâtisserie-restauration et d’autre part aux apprentis issus de ces mêmes métiers en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ils pourront ainsi, chacun dans leur catégorie, décrocher le sacre de la meilleure recette à la Praline dans trois familles distinctes : tarte à la praline, brioche à la
praline et création originale autour de la praline.

Ce concours, qui aura lieu tous les deux ans, a l'ambition de s'inscrire dans la durée et de devenir une référence.

Les inscriptions démarreront en janvier et une pré-sélection sera effectuée au printemps. La finale aura lieu à Lyon, en octobre 2022, devant un jury composé de professionnels (Meilleurs ouvriers de France et professeurs de CFA). Elle couronnera les 6 premiers champions du monde de la praline.

 

La légende de la praline rose

Voici l'histoire de la praline rose, telle qu'est racontée par l'équipe du Mondial de la praline.

La 1ère recette de la praline remonterait au XVIIe siècle. Un certain  Clément Jaluzot, chef-cuisinier du Comte du Plessis-Praslin, aurait laissé tomber une noix dans du sucre fondu. Ainsi serait née la traditionnelle praline de Montargis, plus ancien bonbon de France,  dont la recette de Clément Jaluzot est toujours tenue secrète.
En 1880, le pâtissier Pierre Labully, dont la boutique existe toujours, inventa un gâteau garni de pralines roses : le Saint-Genix. Si la praline ne vient donc pas de Lyon, la praline rose, quant à elle, reste une  fabrication artisanale et un joyax culinaire lyonnais. C’est d’ailleurs le chef triplement étoilé Alain Chapel et Henry Cornil qui furent à l’origine de la célèbre tarte à la praline, devenue la spécialité lyonnaise par excellence !

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?