Métropole de LYON Roofpop: un food truck éphémère sur le toit de la Part-Dieu

Emeric Richard et Thomas Zimmerman devant le food truck Roofpop qui accueillera les Lyonnais, dès le 3 juin, sur le toit-terrasse de la Part-Dieu. Photo Progrès/David TAPISSIER
Emeric Richard et Thomas Zimmerman devant le food truck Roofpop qui accueillera les Lyonnais, dès le 3 juin, sur le toit-terrasse de la Part-Dieu. Photo Progrès/David TAPISSIER

À partir du 3 juin, le Roofpop, un restaurant éphémère s’installera sur l’un des toits terrasse du centre commercial de la Part-Dieu (côté Servient). Une terrasse de 200 m2  unique en son genre, conviviale et colorée, ouverte tous les jours jusqu’à septembre.

La nuit a été courte pour Emeric Richard et Thomas Zimmerman… mais le plus dur est fait : transporter sur le toit de la Part-Dieu le food truck Duke, une magnifique caravane de style airstream qui accueillera la partie restauration du Roofpop mais aussi le container, qui servira de bar. Il ne reste plus qu’à aménager le lieu et installer la terrasse, qui ont été pensés depuis plusieurs mois et dont la scénographie, fabriquée en interne par l’équipe de Nomade Kitchens , est en cours d’installation.

 Les travaux ont commencé pour aménager le container   Photo Progrès /David TAPISSIER
Les travaux ont commencé pour aménager le container   Photo Progrès /David TAPISSIER

Unibail les contacte en février

Le compte à rebours est désormais lancé pour le food-truck avec en point de mire une ouverture pour le service du midi du 3 juin. Et durant une semaine, le lieu innovera, en attendant l’ouverture du Food society, le concept de restauration du centre commercial -entièrement rénové- qui sera célébré en grande pompe le 9 juin.

Spécialiste des événements « hors les murs », les Lyonnais cherchaient un lieu atypique pour s’installer. Pas définitivement, car ce n’est pas dans leurs gênes, mais durablement. « On avait visité plusieurs emplacements dans Lyon mais on ne s’y retrouvait pas », explique Thomas Zimmermann. « Et en février, Unibail nous a contactés pour ce lieu qui n’allait pas être terminé pour la réouverture ». Et du coup, disponible temporairement.

New York des années 90

Le coup de foudre est évident… et en un mois, ils réfléchissent au concept. La validation est obtenue mi-avril. « Roofpop sera un lieu festif et urbain » poursuit-il, « dans l’esprit pop et coloré du New York des années 90. Un endroit convivial, avec des grandes tablées, des tapas à grignoter et à partager… ouvert tous les jours de avec des services à midi et le soir jusqu’à minuit ».

 Un esprit pop et coloré de New York dans les années 90 pour Roofpop.   Photo Progrès /David TAPISSIER
Un esprit pop et coloré de New York dans les années 90 pour Roofpop.   Photo Progrès /David TAPISSIER

Le tout avec des tarifs accessibles, mais surtout tous les produits en circuit court : petits producteurs pour le fromage, la salaison ou les jus de fruits, des microbrasseurs locaux pour la bière : Ninkasi évidemment, mais aussi Les Trois Becs (Drôme) et la Brasserie Dulion (Rilleux). L’espace qui accueillera des événements associatifs comme Quai du Polar en juin mais qui souhaite également devenir un lieu de vie. Éphémère certes -jusqu’à septembre pour le moment- mais surtout à leur image, c’est-à-dire convivial et détendu.

Roofpop - Toit Terrasse de la Part-Dieu, accès par la rue Servient à Lyon 3e. Ouvert de 11heures à minuit, sept jours sur sept.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?