Auvergne-Rhône-Alpes Le palmarès du Gault & Millau tour régional distingue quatre Lyonnais

Maxime Laurenson, au centre, « grand de demain ».  Photo d’archives Christel Reynaud
Maxime Laurenson, au centre, « grand de demain ». Photo d’archives Christel Reynaud

La troisième édition de Toquicimes, dans le cadre du Gault & Millau tour, s’est terminée ce lundi, à Mégève, en Haute-Savoie.

Ce « rendez-vous de la cuisine de montagne » Auvergne Rhône-Alpes a distingué quatre Lyonnais, comme le rapporte le Dauphiné libéré  : Maxime Laurenson, du Rustique, a remporté le trophée « grand de demain » ; Céline Boinon, du Prairial, dans la catégorie « jeune talent service en table » ; Audrey Klein, de Jérémy Galvan, est repartie avec le trophée « sommelier » ; Rémy Havetz, de Sapna, se distingue pour le trophée « pâtissier ».

Patrick Henriroux de La Pyramide, à Vienne (Isère), a remporté le “Gault & Millau d’or”.

 

Les autres lauréats

Jean-Claude Marlhins, de L’Alouette, à Bonnefamille (Isère) : trophée « tradition aujourd’hui ».

Baptiste Poinot, des Flaveurs, à Valence (Drôme) : trophée « techniques d’excellence ».

Mathilde Alonzo, de L‘Éclosion Badinières, à Éclose-Badinières (Isère) : trophée « jeunes talents ».

Yoann Conte et Alix Martinez, des Contes de la mer, à Annecy (Haute-Savoie) : trophée « cuisine de la mer ».

Alicia Poupeney, de L‘Auberge du père Bise - Jean Sulpice, à Talloires-Montmin (Haute-Savoie) : trophée « accueil ».

Danielle Crost, du Castor gourmand, à Crémieu (Isère) : trophée « terroir d’exception ».

Caroline Daeschler, de Mots et Vins, à Jujurieux (Ain), trophée "solidarité".

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?