Lyon 4e Blackmomille, l’artiste qui habille, à la craie, les rues de Lyon

En dehors de réaliser des portraits éphémères à la craie d’artistes japonais, l’artiste croix-roussienne dessine des animaux.  Photo Blackmomille
En dehors de réaliser des portraits éphémères à la craie d’artistes japonais, l’artiste croix-roussienne dessine des animaux.  Photo Blackmomille

Passionnée du Japon et de l’artiste Foujita, l’artiste de street-art Blackmomille réalise à la craie d’écolier des portraits éphémères d’artistes japonais et d’animaux. Une artiste atypique, touche-à-tout et exigeante, pris de passion aujourd’hui pour la broderie

Diplômée des Beaux-Arts de Saint-Etienne en 2010, l’artiste lyonnaise Blackmomille a longtemps cherché son mode d’expression artistique.

En 2017, l’artiste qui réalise des fresques murales et qui s’est spécialisée dans le street-art installe sur l’un des murs de son atelier croix-roussien une grande surface noire sur laquelle elle réalise avec des craies d’écolier des fresques éphémères de 2 mètres 30 sur 1 mètre 30. Elle les photographie et les colle ensuite sur les murs de la ville sous forme d’affiches grandeur nature.

Portraits d’artistes japonais, nus ou encore monde animal deviennent ses thèmes de prédilection.

Repérée par le Consulat du Japon

Ses portraits de Foujita, un artiste japonais qui vécut dans le quartier de Montparnasse, à Paris, dans les années 20, et dont elle est très admirative, sont vite repérés par le Consulat du Japon de Lyon.

Ce dernier l’invite à exposer en août et septembre 2020 deux portraits dessinés à la craie, l’un de Léonard Foujita et l’autre de Natsume Soseki, célèbre auteur de romans.

C’est par le biais de ses affiches de street-art collées dans les rues de Lyon et de Paris que la Maison Atelier Foujita a vent à son tour de son travail et la convie pour les journées du patrimoine en septembre 2020 à réaliser un portrait du peintre franco japonais, en live, sur une planche de 2 mètres par 170 cm. Cette réalisation originale lui prendra deux jours de travail.

Deux expositions à Aix-les-Bains

C’est ensuite le Musée Faure d’Aix-les-Bains qui découvre son travail via les réseaux sociaux et l’invite au mois de juin 2021 au vernissage de l’exposition « Foujita, les nus dans les années 20 », le musée possédant deux nus de Foujita dans sa collection. À cette occasion, l’artiste croix-roussienne réalise un portrait de Foujita en kimono, ainsi qu’un portrait de plain-pied, grandeur nature, réalisé en amont dans une salle annexe du musée.

Le musée l’invité une seconde fois, lors des journées du patrimoine au mois de septembre 2021 pour réaliser à nouveau une œuvre en live. Cette fois-ci, elle réinterprète un tableau de Foujita se trouvant dans leur collection intitulée « Le rêve ».

Mais son univers ne se limite pas à la culture artistique japonaise. « En dehors de la réalisation de portraits d’artistes japonais, je dessine essentiellement des animaux. Les animaux me font me sentir bien » confie Blackmomille. Tigres, licornes et papillons de toutes les couleurs, toujours dessinés à la craie, viendront peut-être bientôt embellir les rues de Lyon.

Visites de l’atelier de l’artiste sur réservation le samedi par mail à blackmomille@gmail.com. Vente d’œuvres sur le shop Etsy : https://www.etsy.com/fr/shop/Blackmomille?ref=profile_header.

De notre correspondant Yves LE FLEM

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?