Lyon La musique des carillons de l’hôtel de ville de Lyon entre aux archives municipales

Virginie Gentien reçoit les disques, entourée de Jean-Bernard Lemoine (à gauche) et de Bruno Cartier.  Photo Progrès /Michel NIELLY
Virginie Gentien reçoit les disques, entourée de Jean-Bernard Lemoine (à gauche) et de Bruno Cartier.  Photo Progrès /Michel NIELLY

Virginie Gentien, responsable des archives privées aux archives municipales, a reçu mardi 7 décembre six disques 78 tours enregistrés par l’ancien carillonneur du beffroi de l’hôtel de ville.

Virginie Gentien, responsable des archives privées aux archives municipales, a reçu mardi 7 décembre six disques 78 tours enregistrés par l’ancien carillonneur du beffroi de l’hôtel de ville, Louis Chavand (1938-1954). C’est en présence de Bruno Cartier, adjoint du directeur des affaires culturelles, que ce don a été effectué par Jean-Bernard Lemoine, lui-même carillonneur de 1987 à 2004 à qui les disques avaient été confiés par le musicien. « Louis Chavand jouait des champs patriotes pendant l’occupation. Les Allemands avaient menacé de le fusiller mais ils n’étaient jamais passés à l’acte […] On avait lié une relation d’amitié. Il m’a dit ‘’je te les donne, je peux te faire confiance’’ », racontait-il au Progrès, juste avant de remettre les disques.

Ces derniers datant de 1947 contiennent des musiques jouées au carillon du beffroi l’Hôtel de Ville de Lyon, utilisés comme jingle à la radio de l’époque. L’objectif, désormais pour les archives, est de « les identifier, les conserver puis les numériser » pour faire en sorte de « pouvoir les écouter ».

Ensuite, une montée tout en haut du beffroi, où 64 cloches de 6 à 4 600 kg composent le carillon, a permis au musicien de montrer qu’il n’avait pas perdu la main. Il remettra ça le 22 décembre à l’église Saint-Pierre-de-Vaise (Lyon 9e) avec un concert.

De notre correspondant Michel NIELLY

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?