Lyon À 86 ans, elle publie son premier livre

La dernière passion de Dominique Bussy est l’écriture  Photo Progrès /Laurence PONSONNET
La dernière passion de Dominique Bussy est l’écriture  Photo Progrès /Laurence PONSONNET

Dans mon cloud ”, le premier livre de Dominique Bussy vient d’être publié aux Editions DoMiNo. Il contient 52 petites histoires vraies préfacées par le célèbre avocat André Soulier. Dominique Busy y raconte des anecdotes, des bribes de vie, des souvenirs d’une belle existence au Barreau puis à la magistrature. Drôles, émouvants, on y découvre, dans le tumulte de sa vie, ses joies, ses détresses et sa vision des choses.

Originaire de Saint-Etienne, c’est à Lyon qu’elle s’inscrit à la faculté de droit lorsque ses parents s’installent dans la capitale des Gones. « Je voulais être ambassadeur pour parcourir le monde » se souvient Dominique Bussy. Avec une mention aux deux bacs, elle aurait pu intégrer Sciences-Po et peut-être réaliser son rêve, mais les études à Paris étaient trop onéreuses.

Après avoir travaillé quelques années dans les assurances comme rédactrice, elle postule pour un emploi de juriste au Cabinet Piloix Nicolaï Soulier puis s’inscrit au Barreau de Lyon. Devenue avocate, elle travaille avec André Soulier pendant de nombreuses années. « À 50 ans, j’ai obtenu mon intégration dans la magistrature et je suis devenue successivement Juge, présidente du Tribunal d’Instance puis juge pour enfants. J’ai continué comme juge de proximité lorsque j’ai pris ma retraite. Puis je suis retournée travailler trois ans au Cabinet Soulier comme consultante ».

Intéressée par l’histoire et le patrimoine, elle a aussi fait découvrir Fourvière en tant que guide bénévole.

Dans mon cloud aux Editions DoMiNo 168 pages. 14 €.

De notre correspondante Laurence PONSONNET

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?