Lyon 3e Entrée stagiaire dans une association, elle en devient directrice

Assia Ziane Phimanao dans ses locaux de la rue du Dauphiné.  Photo Progrès /Christian SALISSON
Assia Ziane Phimanao dans ses locaux de la rue du Dauphiné. Photo Progrès /Christian SALISSON

La lyonnaise Assia Ziane-Phimanao, est entrée à 22 ans comme stagiaire chez Action’elles en 2007. Depuis, elle a gravi tous les échelons de cette association qui aide les femmes pour la création de leur entreprise puis dans leur gestion. Elle est désormais, à 36 ans, directrice générale. Rencontre.

Pouvez-vous vous présenter ?

Assia Ziane-Phimanao : « Je suis une jeune mère de famille, mariée, maman d’une fille de 6 ans et passionnée par la création et le management d’entreprise. »

Quel parcours vous a permis de devenir directrice générale d’Action’elles ?

« Au lycée, un cours d’économie-droit m’a intéressée au point que l’envie de fonder un jour mon entreprise a germé en moi. Le premier jalon de mon chemin de vie professionnelle venait de s’imposer. Après le bac, j’ai voulu préparer un DEUG en langues étrangères appliquées avec l’idée de créer mon entreprise à l’échelle internationale. Puis j’ai obtenu un BTS d’assistante trilingue avec option « création d’un projet pour un tiers ». Cette option m’a confortée dans ma première idée que l’administration d’une entreprise serait ma voie et m’a incitée à approfondir le sujet en préparant, à Lyon III, une licence « Gestion et Création d’entreprise ». Un stage en entreprise était nécessaire. La démarche d’Action’elles, consistant à accompagner les femmes d’abord dans la création puis dans la gestion et le management de leur entreprise m’a séduite et c’est là que j’ai accompli mon stage, en 2007. Ma motivation a favorisé mon implication et au cours du stage, l’entreprise m’a proposé un contrat à durée indéterminée. Ainsi je suis devenue coordinatrice puis cet été, directrice générale, un poste qui comprend toutes les fonctions de sa dénomination habituelle. »

Et l’idée de monter votre propre entreprise ?

« Un peu abandonnée, tant je trouve de satisfactions à accompagner les femmes dans leur projet ».

Action’elles, 82 rue du Dauphiné (3e) ; assia.ziane@actionelles.fr ; site : www.actionnelles.fr

De notre correspondant, Christian SALISSON

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?