Lyon 1er Seconde main, seconde vie : Bloom, une friperie d’un genre nouveau

Charlotte et Sabrina veulent donner une seconde vie aux vêtements et au commerce. Photo DR
Charlotte et Sabrina veulent donner une seconde vie aux vêtements et au commerce. Photo DR
Photo DR
Photo DR
Photo DR
Photo DR
Charlotte et Sabrina veulent donner une seconde vie aux vêtements et au commerce. Photo DR Photo DR Photo DR

Les deux trentenaires, Charlotte et Sabrina ont changé de vie et ouvert, il y a quelques mois, une friperie d’un nouveau genre au bas des Pentes de la Croix-Rousse, Bloom, avec l’ambition d’en faire bien plus qu’une boutique. Une reconversion partie pour réussir.

Pendant que le monde se confinait et que beaucoup remettaient leurs projets à plus tard, Charlotte et Sabrina l’ont fait : elles ont complètement changé de vie pour ouvrir, à Lyon, un temple de la seconde main sur 140 m², au bas des Pentes de la Croix-Rousse. Elles l’ont baptisé Bloom, pour beaucoup de raisons, en particulier parce qu’en anglais, ça veut dire floraison, renaître.

À l’intérieur, dans une boutique lumineuse, qui reprend les codes du prêt-à-porter “normal”, on trouve « de tout pour tout le monde » : des vêtements d’occasion triés sur le volet, classiques de friperie (cuir, jeans, marinières…), pour les femmes, les hommes et les enfants, un coin luxe, un grandes tailles, un coin jeunes plus vintage et plus fluo et même un coin « What the F ? ! » (déguisements et articles plus excentriques). Il y a aussi des accessoires (bretelles, sacs à main…) « Ça marche plutôt bien, raconte Charlotte. On a réussi à “convertir” de nouveaux adeptes qui n’avaient jamais porté de vêtements de seconde main ! »

Leur ambition va bien au-delà de la friperie, comme il en existe déjà : un projet éthique et une envie de participer à la vie du quartier, via des animations et divers rendez-vous (lire par ailleurs). « On veut que la boutique soit aussi un lieu de vie, de partage, au-delà du rapport marchand, poursuit Sabrina. On avait prévu une partie atelier avec des afterworks, après la fermeture, avec notre couturière, pour apprendre à faire un ourlet, un point de couture… Le Covid a reporté ce projet-là. »

Une reconversion

Ce projet de vie est une reconversion totale pour les deux trentenaires, descendues de Paris pour s’installer à Lyon il y a un an. Consommatrices de seconde main, elles ont toutes deux travaillé pour de grands groupes. Sabrina, Toulousaine, diplômée en droit international et droit de l’Homme, travaillait pour une banque ; Charlotte, Stéphanoise d’origine, chez un leader de l’industrie agroalimentaire en tant qu’ingénieur en agronomie. Cette nouvelle vie autour de la friperie leur trottait déjà dans la tête depuis plusieurs années. Elles ont commencé à plancher sérieusement une fois sur place et étaient parties pour devenir une franchise de Kiloshop, avant de préférer garder leur liberté. « On s’est entourées de professionnels, on a plein d’idées. » Elles ne chinent pas elles-mêmes mais choisissent leurs fournisseurs et leurs lots avec le plus grand soin. Ce n’est pas un dépôt-vente, elles ne prennent pas les vêtements des particuliers.

Avec le (nouveau) déconfinement, elles ont retrouvé leur clientèle avec bonheur.

Bloom, 25, rue des Capucins, Lyon 1er. Site : https://bloom-secondemain.fr/  et Instagram

Delphine GIVORD

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?